Forum de Cryptozoologie
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionFAQPortail

Partagez | 
 

 ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
plouf53

avatar

Nombre de messages : 28

MessageSujet: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Mer 10 Mar 2010, 18:47




Le quagga ou couagga (selon les classifications: Equus quagga quagga ou Equus (burchellii) quagga ou parfois encore Equus quagga) était une sous-espèce de zèbre d'Afrique du Sud, beige, rayé seulement sur l'encolure et l'avant du corps. Mis en concurrence avec le bétail domestique des paysans, il fut exterminé au siècle dernier par les Boers, ces colons hollandais implantés en Afrique australe. La viande des quaggas était largement consommée et leur peau tannée pour la confection de sacs. Les dernières photos d'un quagga vivant sont celles d'une femelle photographiée en 1870 au zoo de Londres. Le dernier quagga sauvage fut abattu en 1878 et la sous-espèce s'éteignit définitivemant le 12 août 1883, au zoo d'Amsterdam. Il n'en reste aujourd'hui que quelques peaux, des crânes, 23 spécimens empaillés et de rares photographies conservées dans des collections.

Ce zèbre est considéré comme éteint par l'IUCN, en tous cas la sous-espèce Equus quagga quagga.
(source wikipedia)

Au début du 20ème siècle les quaggas ont été définitivement exterminés en Afrique du sud, mais des rapports étaient provenus du nord est du pays et de la Namibie de l'existence d'une autre population juste avant la disparition de la première population. Il se peut que la population de ses herbivores s'était divisée en deux, division inconnue des chasseurs qui a permi la sauvegarde de cette espèce.
(source cryptozoologie.fr.gd)
Revenir en haut Aller en bas
dj flo

avatar

Nombre de messages : 264

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Mer 10 Mar 2010, 23:08

Bel animal !
Revenir en haut Aller en bas
Lilou

avatar

Nombre de messages : 870

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Jeu 11 Mar 2010, 00:01

Cette division de la population daterait pas mal, il y aurait de fortes chances pour que cette population ait également fini par disparaitre.

C'est vrai que c'est un bel animal, un zèbre totalement différent de ces cousins. Il y a un programme qui tente de recréer cette ssp à partir de zèbre des montagnes je crois. J'avais vu des photos de spécimens et ça y ressemblait pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://passion-des-felins.forum-actif.net/
Le Lycaon

avatar

Nombre de messages : 68

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Jeu 11 Mar 2010, 08:18

Revenir en haut Aller en bas
LombriX

avatar

Nombre de messages : 1677

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Jeu 11 Mar 2010, 10:22

Je me souvenais plus de cette bestiole. En plus si j'en crois tes sources Plouf, tu as pris la déscription sur mon site ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lilou

avatar

Nombre de messages : 870

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Jeu 11 Mar 2010, 12:52

Le Lycaon a écrit:
Il ressemble beaucoup à un zébrâne !

Liens :

http://marmitte.files.wordpress.com/2007/07/zorse.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zébrâne

santa
A ça près qu'aucun zébrane n'a le même aspect ^^



Voila d'autes photos de quagga (couagga) :

Spoiler:
 

Voila le site du projet dont je vos ai parlé plus haut : http://www.quaggaproject.org/

Ils utilisent des zèbres des plaines car grâce à des analyses ADN ils ont mis en évidence que le quagga est une ssp du zèbre des plaines et non pas une sp à part entière.

Il y a une galerie photo, c'est pas gagné encore mais certains individus commencent à ressembler au véritable quagga même si ça ne remplacera jamais la vraie ssp.
Revenir en haut Aller en bas
http://passion-des-felins.forum-actif.net/
plouf53

avatar

Nombre de messages : 28

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Jeu 11 Mar 2010, 18:48

Ah je savais pas que c'était ton site LombriX ^^
Merci pour les infos Lilou j'avais jamais entendu parler de ce projet Smile
Mais ils ne peuvent pas utiliser l'ADN dans les poils de Quagga empaillés ?j'avais lu quelque part qu'on pouvait "acquérir" de l'ADN à partir de poils des centaines d'années après la mort du sujet. C'est surement plus une question de moyens.
Mais qui sait peut être que des espèces ont survécu ça ne m'étonnerait pas je pense qu'il y a tellement de choses qu'on ignore sur le continent africain.
Revenir en haut Aller en bas
Lilou

avatar

Nombre de messages : 870

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Jeu 11 Mar 2010, 22:07

Il me semble que c'est impossible d'utiliser les poils d'un animal empaillé (il faudrait voir avec John), après être passé dans les bains de tannage il ne reste plus grand chose.
Sinon ça pourrait être utile : il y a 23 peaux connues, donc autant de souche ADN différentes, de quoi faire des clones et repartir sur un petit groupe reproducteur mais avec 23 individus il y aurait vite consanguinité je pense !!
Revenir en haut Aller en bas
http://passion-des-felins.forum-actif.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Jeu 11 Mar 2010, 23:59

Lilou a écrit:
Il me semble que c'est impossible d'utiliser les poils d'un animal empaillé (il faudrait voir avec John), après être passé dans les bains de tannage il ne reste plus grand chose.
Sinon ça pourrait être utile : il y a 23 peaux connues, donc autant de souche ADN différentes, de quoi faire des clones et repartir sur un petit groupe reproducteur mais avec 23 individus il y aurait vite consanguinité je pense !!

Ah ! l'épineux problème de la consanguinité, qui est en partie un mythe.
Je voyais encore hier une émission sur les animaux dans la culture et les mentalités des Japonais. On citait les grues de Mandchourie dont il y a quelques années il ne restait plus que 10 individus. Aujourd'hui grâce à la protection dont l'espèce a joui, elles sont 600 et en parfaite santé.
La reproduction entre individus consanguins, fréquents dans la nature, n'entraîne pas obligatoirement des tares génétiques chez les descendants.
Revenir en haut Aller en bas
Lilou

avatar

Nombre de messages : 870

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Ven 12 Mar 2010, 00:33

Abepar a écrit:

Ah ! l'épineux problème de la consanguinité, qui est en partie un mythe.
Je voyais encore hier une émission sur les animaux dans la culture et les mentalités des Japonais. On citait les grues de Mandchourie dont il y a quelques années il ne restait plus que 10 individus. Aujourd'hui grâce à la protection dont l'espèce a joui, elles sont 600 et en parfaite santé.
La reproduction entre individus consanguins, fréquents dans la nature, n'entraîne pas obligatoirement des tares génétiques chez les descendants.

Ah je savais pas pour les grues de Mandchourie ! Et dire que je les ai trouvé moches en les voyant aux Sables d'Olonne alors qu'elles ont frôlé l'extinction, merci du renseignement !!
Les tares dues a la consanguinités pourraient-elles ne toucher que certaines espèces ?
Je vais prendre l'exemple des félins évidemment, les tigres blancs souffrent de la consanguinité (petits mort nés, mortalité importante lors des premiers mois, déformations, fragilités, ...) et j'ai lu récemment dans Les Princes de la savane - Léopards & Guépards (de Christine et Michel Denis-Huot) que la fragilité du guépard pourrait être due à une forte consanguinité. Visiblement, il y a bien longtemps, le nombre d'individus aurait fortement baissé, les poussant à la consanguinité. Pour ces 2 espèces, les tares sont évidentes. J'ai aussi entendu parler de problèmes au niveau d'élevages d'animaux de compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
http://passion-des-felins.forum-actif.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Ven 12 Mar 2010, 01:27

Non, toutes les espèces peuvent être atteintes de tares et de mutations, avec des conséquences diverses.
Tu dois te reporter aux lois de Mendel ou lois de la génétique, appelées encore lois de l'hérédité.
Ce site les explique clairement http://taste.versailles.inra.fr/inapg/drosozone/gp02/gp02p03.htm
Revenir en haut Aller en bas
Senna

avatar

Nombre de messages : 795

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Ven 12 Mar 2010, 12:34

En fait, lorsqu'une population est petite, il y a ce qu'on appelle "dérive génétique". Si les fréquences alléliques dans une population pour un gène donné sont par exemple 50% -50% (cas d'un gène biallélique) à la génération 0, elles peuvent par exemple passer à 30% - 70% à la génération 1 si la population est petite, car si un individu ne se reproduit pas (mort accidentelle, ...), les conséquences sont importantes.
En gros c'est comme si tu as par exemple 2 pommes et 2 poires (petite population), ça fait 50%-50%, si tu enlèves une poire (mort accidentelle) et bien tu as alors 2 pommes et 1 poire, ce qui fait 66%- 33%. Alors que si tu as à la base 50 pommes et 50 poires (grande population) et que tu enlèves une poire, ça reste toujours environ 50%- 50%. Bon désolée pour ce bête exemple mais j'étais pas sûre d'être bien claire, tout ça pour dire que les fréquences alléliques dans une petite population varient beaucoup d'une génération à l'autre, et que les risques qu'il y ait fixation (100% d'un allèle dans la pop) et perte d'allèle (0%) sont importants. On a alors une augmentation des homozygotes dans cette population.
Etre homozygote n'est pas forcément un désavantage mais ça peut mener à une perte de diversité allélique et donc une diminution des capacités d'adaptation de la population. Il y a aussi le fait que la plupart des mutations délétères sont récessives. Dans une population où le nombre d'homozygote est élevé dû à la consanguinité, ça peut donc poser problème! Voilà voilà, j'espère avoir été claire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Ven 12 Mar 2010, 13:09

Senna a écrit:
En fait, lorsqu'une population est petite, il y a ce qu'on appelle "dérive génétique". Si les fréquences alléliques dans une population pour un gène donné sont par exemple 50% -50% (cas d'un gène biallélique) à la génération 0, elles peuvent par exemple passer à 30% - 70% à la génération 1 si la population est petite, car si un individu ne se reproduit pas (mort accidentelle, ...), les conséquences sont importantes.
En gros c'est comme si tu as par exemple 2 pommes et 2 poires (petite population), ça fait 50%-50%, si tu enlèves une poire (mort accidentelle) et bien tu as alors 2 pommes et 1 poire, ce qui fait 66%- 33%. Alors que si tu as à la base 50 pommes et 50 poires (grande population) et que tu enlèves une poire, ça reste toujours environ 50%- 50%. Bon désolée pour ce bête exemple mais j'étais pas sûre d'être bien claire, tout ça pour dire que les fréquences alléliques dans une petite population varient beaucoup d'une génération à l'autre, et que les risques qu'il y ait fixation (100% d'un allèle dans la pop) et perte d'allèle (0%) sont importants. On a alors une augmentation des homozygotes dans cette population.
Etre homozygote n'est pas forcément un désavantage mais ça peut mener à une perte de diversité allélique et donc une diminution des capacités d'adaptation de la population. Il y a aussi le fait que la plupart des mutations délétères sont récessives. Dans une population où le nombre d'homozygote est élevé dû à la consanguinité, ça peut donc poser problème! Voilà voilà, j'espère avoir été claire

Très claire ! et l'exemple que tu donnes est une belle image, même s'il y a peu de chances de voir des croisements entre pommes et poires (sauf par manipulations en labo) Smile


Dernière édition par Abepar le Ven 12 Mar 2010, 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sibowi

avatar

Nombre de messages : 201

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Ven 12 Mar 2010, 16:44

Bon, merci Senna, je viens de me rendre compte à quel point j'ai besoin de prendre des cours du soir en biologie (j'ai rien compris, enfin je crois que j'ai rien compris, sauf si : moins une population est nombreuse, plus elle a de chances de...de quoi? Non, rien compris...et ça m'énerve!)

- c'est quoi être homozygote et ça définit quoi?
- c'est quoi la diversité allélique?
- qu'implique une mutation délétère récessive?
- un gène biallélique? Ca se mange?

Merci quand même pour ces pistes d'étude...pff...encore plein de devoirs!
Revenir en haut Aller en bas
Senna

avatar

Nombre de messages : 795

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Sam 13 Mar 2010, 12:38

Wink

- Pour chaque gène tu as plusieurs allèles possibles (exemple du gène qui détermine la couleur des yeux: allèle "yeux bleus" ou allèle "yeux bruns"). Pour chaque gène on a deux 2 allèles vu qu'on est diploïde, et être homozygote pour un gène donné ça veut dire que tes 2 allèles pour ce gène sont identiques (exemple: "yeux bruns" "yeux bruns")

- La diversité allélique et bien c'est tout simplement le nombre d'allèles différents qui existent dans la population pour un gène donné (par exemple pour la couleur d'un animal tu pourrais avoir allèle "blanc", "bleu", "rouge", "vert",...)

- Je comprends pas trop la question...Si tu as une mutation délétère récessive mais que ton autre allèle pour le gène en question est "ok", pas de problème, par contre si tes deux allèles portent la mutation là ton phénotype présentera les problèmes dus à la mutation

- Gène biallélique = gène pour lequel il n'y a que 2 allèles différents possibles, exemple la couleur des yeux ci-dessus (bon en vrai c'est un peu plus compliqué que ça mais...)

Ca t'aide?
Revenir en haut Aller en bas
Sibowi

avatar

Nombre de messages : 201

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Lun 22 Mar 2010, 16:09

Merci Senna, j'y vois un peu plus clair (de mes yeux allèle "yeux noisette" et "yeux noisette"!), je commence même à comprendre les commentaires et à suivre le débat en comprenant (pas mal, suis pas peu fier de moi, même si j'ai triché en allant voir ce qu'était un phénotype). En tout cas c'est pas mal cool de m'avoir expliqué, merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Senna

avatar

Nombre de messages : 795

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Mar 23 Mar 2010, 22:30

De rien, avec plaisir!!
Revenir en haut Aller en bas
B_Edonas

avatar

Nombre de messages : 252

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Dim 11 Nov 2012, 16:06

C'était vraiment un sublime animal. C'est un crime de les avoir assassinés.Pardonnez les termes que je vais employer, mais j'estime que les fumier qui tuent des espèces en voie d'extinction devraient passer par la chaise électrique, et ceux qui se servent sur les carcasses de ces pauvres bêtes devraient passer faire un séjour en prison, je pense notamment aux morues qui se pavane en fourrures
Revenir en haut Aller en bas
Jeremieds



Nombre de messages : 50

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Dim 11 Nov 2012, 16:17

D'accord avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Leslie

avatar

Nombre de messages : 283

MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   Ven 16 Nov 2012, 12:06

Encore une fois, nul n'est besoin de lancer le sujet sur le fait que l'extermination c'est nul, vous seriez nés un siècle plus tôt, cette solution vous aurez paru évidente, quand l'on parle de sujet ancien, il faut arrêter de penser XXI° siècle.
Actuellement l'on pille allègrement les fonds marins avec des chalutiers de plus en plus grands et tout le monde s'en fout (ou presque), Il y a un siècle la survie venait des cultures et des troupeaux, pas de superette en ville pour avoir trop de nourriture comme aujourd'hui, et l'on éliminait tout pilleur, à deux ou quatre pattes, c'était normal, personne ne pensait qu'un animal pouvait entièrement disparaître.
ex : les pigeons migrateurs, dont les groupes atteignaient des millions (pour ne pas dire milliards) d'individus, ils ont été chassés, par ce qu'ils paraissaient éternels et si nombreux... il n'y en a plus maintenant.

Pour en revenir au sujet, j'avais entendu parler du Quagga project dans une série de documentaires appelés "Animal-X", il y a un petit moment sur la chaîne Animaux. Après plusieurs erreurs relevées dans leurs documentaires j'ai arrêté de regarder la chaîne (un caribou appelé élan, et mieux, un doc sur les panthère, qu'ils ont appelé guépard tout du long en rappelant que c'était le plus rapide... mouais, l'était jolie la panthère).
Tenter de recréer l'espèce par sélection plutôt que par clonage me paraît plus intelligent, plus sûr. Bon et c'est certain plus long, mais au moins cela est "naturel".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
ESPECE DISPSARUE : Le Quagga, bientôt résuscité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Cryptozoologie :: Les Cryptides :: 
Espèces connues ou Eteintes
-
Sauter vers: