forum de cryptozoologie


Débat perpetuel: tuer ou pas?

Partagez
avatar
LombriX

Nombre de messages : 1628

Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par LombriX le Mar 27 Fév 2007, 17:31

Débat qui fait rage dans le milieu....doit-on tuer un animal d'une espèce inconnue pour l'étudier et ainsi la protéger?


Dernière édition par le Mar 03 Avr 2007, 21:23, édité 1 fois
avatar
Yofri

Nombre de messages : 520

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Yofri le Mar 27 Fév 2007, 21:07

J'en ai longuement parlé avec M. Barloy et on pense la même chose.
Pour moi, ce n'est pas le cas on peut très bien étudier un animal sans le tuer avec les moyens dont nous disposons aujourd'hui.

Mais bon pour les scientifiques " à la Cuvier " ce n'est pas le cas. Il leur faut absolument plusieurs carcasses pour reconnaître l'espèce et l'étudier. Ensuite ils font l'étude sur le terrain. Je trouve cela navrant surtout dnas notre domaine où la plupart des animaux sont des reliques.

othpeper

Nombre de messages : 11

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par othpeper le Mar 20 Mar 2007, 14:54

Si on a la capacité de le tuer,alors on devrait avoir la capacité de le capturer sans le tuer,et cela pourrait être plus serviable peut-être...
avatar
sandman

Nombre de messages : 118

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par sandman le Jeu 22 Mar 2007, 20:16

Je suis d'accord...mais dans le cas d'un animal relevant de la cryptozoologie, puisque leur existence n'est pas reconnue par les instances officielles, ils ne sont donc pas menacés ( on ne chasse pas ce qui n'existe pas...et ils se reproduisent discrètement sans danger ).
Et en tuer un seul exemplaire ( un bon petit serpent de mer de 45 mètres par ex. ) et le mettre sous le nez de ceux qui nient leur existence, leur ferait un effet boeuf. En tout cas j'aimerais être là pour voir leur tête!
Avec une simple photo, ces gens plein de bonne foi diraient que c'est truqué...
avatar
LombriX

Nombre de messages : 1628

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par LombriX le Ven 23 Mar 2007, 09:18

Le problème avec les cryptides, puisque nous en connaissons pas leur nombre, on en peut savoir si c'est une espèce menacée ou pas, donc prendre le risque d'en abattre un, c'est aussi prendre le risque de diminuer une espèce en voie d'extinction.

zine

Nombre de messages : 1

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par zine le Ven 23 Mar 2007, 13:36

A mon avis, les aberrations génétiques, les êtres hybrides, les monstres me semblent en dehors du champ d'investigation de la cryptozoologie qui s'occupe d'espèces vivantes qui sont restées jusqu'à présent inconnues ou du moins inconnues aux scientifiques, seuls capables de faire un descriptif de l'espèce découverte. Ce descriptif doit malheureusement être accompagné de la preuve matérielle de l'existence de l'espèce, une preuve forcément maccabre, hélas.
avatar
Yofri

Nombre de messages : 520

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Yofri le Ven 23 Mar 2007, 23:06

Je pense que l'on peut trouver des preuves matérielles sans toutefois tuer un animal. Le capturer, poser un émetteur, le suivre dans ses déplacements, l'endormir pour faire des relevés ADN, etc ... sont largement suffisant.
avatar
sandman

Nombre de messages : 118

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par sandman le Sam 24 Mar 2007, 13:23

Je plains les marins du navire de recherche qui devra approcher un Kraken pour lui planter un émetteur dans les fesses. Ca risque d'être coton...
avatar
hakim

Nombre de messages : 29

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par hakim le Sam 24 Mar 2007, 14:51

sandman a écrit:Je plains les marins du navire de recherche qui devra approcher un Kraken pour lui planter un émetteur dans les fesses. Ca risque d'être coton...
s'ils y arivent sourtous pour lui What a Face
avatar
Yofri

Nombre de messages : 520

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Yofri le Sam 24 Mar 2007, 15:51

Il y a beaucoup d'animaux sur terre à découvrir. Alors au lieu de chercher trop compliqué, commencons déja par les choses simples.
avatar
monde perdu

Nombre de messages : 58

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par monde perdu le Sam 11 Oct 2008, 00:13

Toutes preuves, quel qu'elles soit, photographiques ou biologiques, sont assez facilement falsifiables et donc sujet au scepticisme et au doute Suspect
un cadavre ne suffit pas, il en faut plusieurs, pour pouvoir les analyser dans tout les sens, mais aussi garder des spécimens entiers pour les exposer (ou tout simplement les garder dans les collections) des musées Mad
Je suis contre ! moi aussi je préférais de ne pas tuer des espèces pour prouver leur existence (plus que pour en savoir plus) ! Surtout si le prélèvement d'individus menace la survie de l'espèce !
Mais alors comment prouver qu'ils existent ? scratch
avatar
Nunda

Nombre de messages : 302

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Nunda le Sam 11 Oct 2008, 00:36

monde perdu, selon vous, certains musée peuvent-ils posséder des spécimens non encore étudier parmi leurs collections ?
avatar
monde perdu

Nombre de messages : 58

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par monde perdu le Sam 11 Oct 2008, 00:39

oui !! de nombreuses espèces non connues ont été découvertes... dans les tiroirs des collections des musées ! Suspect
avatar
sabertiger

Nombre de messages : 238

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par sabertiger le Sam 27 Déc 2008, 09:49

je suis d'accord tuer un ou plusieurs de ces animaux ne servira a rien sinon a rendre encore plus petit le nombre des animaux de l'espèce qui ne doit pas être énorme
avatar
Lilou

Nombre de messages : 870

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Lilou le Sam 27 Déc 2008, 12:35

Oui c'est prendre un risque énorme quand on connait pas le nombre d'individus.
Je suis contre les tuer, limite pour les analyser et dévoiler leur existence, ça les mettrai trop en danger, autant qu'elles vivent dans le secret tranquillement. C'est dommage mais c'est encore la seule solution pour que ces cryptides puissent continuer à vivre en paix.
avatar
Senna

Nombre de messages : 795

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Senna le Dim 28 Déc 2008, 17:48

Ben moi je suis pour tuer...Même si j'en serais moi-même incapable...Si une population est en voie d'extinction je pense pas que ça soit un individu de plus ou de moins qui changera quelque chose...Par contre si on prouve l'existence de cette population en voie d'extinction, là on peut justement prendre des mesures pour la protéger...Si y'a moyen de capturer au lieu de tuer évidemment c'est mieux...mais c'est quand même directement plus compliqué.
Car laisser vivre les cryptides en paix c'est bien joli mais bon on est quand même dans une période d'extinction massive induite par l'homme, donc si on se bouge pas parce qu'on sait pas qu'ils sont là ils finiront sûrement par s'éteindre de toute façon...

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Dim 28 Déc 2008, 17:53

Je crois que le débat est plus complexe que tuer ou ne pas tuer, que beaucoup de gens mèlent bons sentiments et recherche scientifique.
Tout d'abord quelle sera notre réaction lorsque nous nous trouverons devant un cryptides si nous avons un fusil en main ? Nous ne pouvons le dire.
Pouvons-nous savoir si l'espèce auquelle il appartient est en danger ou non.
Si nous avons devant nous le dernier mâle d'une population, l'espèce est de toute façon condamnée à disparaître et dans ce cas ne vaut-il pas mieux l'abattre et le ramener pour étude au risque de ne plus jamais rencontrer un autre spécimen de cette espèce avan sa disparition totale. Et s'il reste 10 mâles ne vaut-il pas mieux en abattre un pour faire reconnaître l'espèce et mettre ne place des programmes de protection et d'étude des individus qui restent afin de permettre à cette population relique de reconstituer ses effectifs ?
On peut toujours attendre de découvrir un cadavre ou une preuve irréfutable, mais on risque d'attendre longtemps et l'espèce peut entre temps disparaître à jamais par des causes diverses : épidémie, fertilité ou environnementales.
En ce qui concerne les HSV il existe un problème supplémentaire : sont-il des hommes ou des animaux. Si ce sont des hommes, il tombent sous le coup du traité de Genève notamment et donc en abattre un serait commettre un meurtre et amener son auteur en prison, si ce sont des animaux seraient-ils reconnus par la CITES et donc la convention de Washington (comment protéger des espèces qui "n'existent pas" ?).
Voilà pas mal de problèmes juridiques et scientifiques en perspective qui vont bien au-delà de considérations morales ou philosophiques.

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Dim 28 Déc 2008, 17:54

Je postais mon message au moment au Senna postait le sien. Nous sommes assez d'accord visiblement.


Dernière édition par Abepar le Dim 28 Déc 2008, 20:45, édité 1 fois
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Long John le Dim 28 Déc 2008, 18:01

Mon premier réfexe serait de tirer et de le naturaliser.Face à une telle découverte le risque d'aller en prison me parait minime mais ça vaudrait le coup,même si je dois rester enfermé toute ma vie!
C'est pas les considérations morales ou philosophiques qui m'étouffent de toutes façons!
avatar
Lilou

Nombre de messages : 870

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Lilou le Dim 28 Déc 2008, 20:44

Pourquoi ça ne m'étonne pas John ?

Je suis assez d'accord avec Abepar, mais ça m'amène à une question : Comment définir l'homme ?
Génétique, sociale, comportementale, ... ? Un peu tout ?
Pour ce qui est du patrimoine génétique il devrait être bien différent du notre, ça réglerait le problème direct.

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Dim 04 Jan 2009, 13:59

Lilou a écrit:Pourquoi ça ne m'étonne pas John ?

Je suis assez d'accord avec Abepar, mais ça m'amène à une question : Comment définir l'homme ?
Génétique, sociale, comportementale, ... ? Un peu tout ?
Pour ce qui est du patrimoine génétique il devrait être bien différent du notre, ça réglerait le problème direct.

Ca, c'est le grand débat où personne n'a la réponse: comment définir l'Homme.
On a depuis la nuit des temps tenté de caractériser l'Homme par rapport à l'animal.
On a dit que l'Homme avait une âme pas les animaux, mais comment définir l'âme ?
On a tenté de le définir par son intelligence, pas de bol les animaux sont aussi dotés d'une forme d'intelligence.
On a tenté de le définir par son aptitude à avoir un langage de communication élaboré, pas de bol non plus les cétacés et les chimpanzés ont aussi un langage élaboré.
On l'a défini par son aptitude à fabriquer des outils, mais les grands singes et les oiseaux aussi peuvent utiliser des outils.
On a dit qu'il avait une culture, mais les chimpanzés aussi.
On a finalement tenté de le distinguer par son ADN, mais on a découvert qu'il ne différait que très peu de celui du chimpanzé et du bonobo. (La transfusion sanguine entre chimpanzé et homme est faisable dans les 2 sens !)

Conclusion : l'Homme n'existe visiblement pas en tant qu'animal distinct.
avatar
Stalker

Nombre de messages : 192

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Stalker le Dim 04 Jan 2009, 14:18

D'après ce que j'ai appris les outils des chimpanzés et des oiseaux ne sont pas des outils... Ce sont juste des objets plus ou moins travaillés mais qui ne sont ni conservés pour un usage ultérieurs ni associés à d'autres outils.

C'est la définition d'un outil d'après les philosophes:
-Conservation pour plusieurs usages
-Outils en série (la fourchette va de paire avec la cuillère, le couteau et l'assiette...)

Ou alors si vous avez des contre exemples passez moi les sources, je m'engueule souvent sur ce sujet avec ma prof de philo.

Pour la culture j'avais entendu parler de "rites funéraires" mais je n'ai rien retrouvé et j'ai le souvenir que c'était pas très convaincant. J'aimerais aussi que vous me passiez vos sources si possible:)
avatar
Lilou

Nombre de messages : 870

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Lilou le Dim 04 Jan 2009, 14:34

Merci beaucoup Abepar.
En fait le jour où on découvre un bigfoot (ou autre) ça va être le bazard chez les scientifiques. Ils vont se battre pour savoir si c'est un humain ou un animal et il va falloir trouver une définition de l'être humain. C'est pas gagné ^^
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Long John le Dim 04 Jan 2009, 14:56

Pour moi l'homme est la seule "bestiole" à pouvoir être un observateur de la nature et à la décrire.De plus c'est le seul "créateur" au sens propre du mot.
avatar
Powow

Nombre de messages : 347

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Powow le Lun 05 Jan 2009, 10:37

Moi je trouve qu'on s'apparente au parasite, on pompe toute la force vitale de la terre jusqu'à .... ce qu'il n'y ai plus rien, mais c'est un autre débat ^^

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Lun 05 Jan 2009, 11:29

Stalker a écrit:D'après ce que j'ai appris les outils des chimpanzés et des oiseaux ne sont pas des outils... Ce sont juste des objets plus ou moins travaillés mais qui ne sont ni conservés pour un usage ultérieurs ni associés à d'autres outils.

C'est la définition d'un outil d'après les philosophes:
-Conservation pour plusieurs usages
-Outils en série (la fourchette va de paire avec la cuillère, le couteau et l'assiette...)

Ou alors si vous avez des contre exemples passez moi les sources, je m'engueule souvent sur ce sujet avec ma prof de philo.

Pour la culture j'avais entendu parler de "rites funéraires" mais je n'ai rien retrouvé et j'ai le souvenir que c'était pas très convaincant. J'aimerais aussi que vous me passiez vos sources si possible:)

On ne va pas ergoter sur la définition du mot "outil" : un outil est un objet façonné dans un but bien précis. Il y a donc une intention préalable à la fabrication de l'outil. C'est un acte conscient.

Chez le chimpanzé, l'utilisation des enclumes et des marteaux pour casser des noix et le bon usage de la technique est transmis d'un individu à l'autre. De même il utilise des brindilles qu'il aménage pour aller pêcher des termites et ce qui est remarquable la longueur des brindilles est différente d'un groupe à l'autre. C'est donc bien un outil puisqu'il fut façonné et il y a bien une intention derrière son usage. Il y a aussi culture puisque cet outil ne présente pas les mêmes caractéristiques d'un groupe à l'autre.
Autre exemple culturel. Au Japon, il y a une quarantaine d'années une femelle macaque de l'île d'Okkaido a commencé à laver ses aliments, aujourd'hui tout le groupe lave ses aliments avant de les consommer : il s'agit bien d'une culture qui s'est développée au sein de cette population de singes et qui a été transmise de génération en génération.

Il y a donc culture quand un "objet culturel" (outils, rites, dialectes,..) est transmis d'un individu à un autre au sein d'un groupe donné et qui distingue, singularise, ce dernier des autres groupes de la même espèce.

Cet "objet culturel" permet également aux membres d'un groupe défini de se reconnaître entre eux comme appartenant à ce groupe, et permet donc une cohésion du groupe visant à la solidarité entre ses membres.

Je n'ai pas de référence en tête, comme ça, mais cela doit se trouver facilement.
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Long John le Lun 05 Jan 2009, 19:43

la grande différence entre les animaux et l'homme c'est l'instinct pour l'un et le libre arbitre pour l'autre...
avatar
is@

Nombre de messages : 34

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par is@ le Lun 05 Jan 2009, 20:05

l'animal aussi fait des choix.
je crois que l'homme a peur d'être ce qu'il est, une espèce animal.
pourquoi toujours vouloir comparer ? les autres espèces animales ont d'autres modes de fonctionnement, d'autres modes de communication, d'autres buts, un espace temps différent du notre, ... ça ne fait pas d'eux des êtres inférieurs ou dénués d'intelligence ou de sentiments. une émission plutôt bien faite traitait du sujet hier soir. quelqu'un l'a vu ?

maintenant sur le fait de tuer pour mieux connaître une espèce ... même si cela gène ma conscience, la scientifique que je suis l'accepte, car il est difficile voir impossible de faire autrement.
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Long John le Lun 05 Jan 2009, 21:55

non je n'ai pas vu l'émission dont tu parles Is@,mais ce que j'entends par libre arbitre c'est le discernement entre le bien et le mal(notion tout à fait relative,je le conçois),et quand je me suis demandé à quoi pouvait bien servir l'homme(que je considère comme une "bestiole",bien sûr),je ne lui voit d'autres utilités que d'étudier et observer la nature parce qu'on ne rentre dans aucuns cycles alimentaires(si ce n'est le sommet,bien sûr,mais je ne trouve pas ça naturel après tout bien qu'étant un prédateur moi-même!)
c'est vrai non?on est bien les seuls à pouvoir décrire et nommer la nature.sans vouloir entrer dans la religion(je n'en ait pas) je trouve intéréssant le passage dans la genèse où Dieu, après avoir créé l'homme et avant même de faire la femme,fait défiler les animaux devant lui et lui demande de les nommer;si on en croit la Bible le premier métier de l'homme c'est zoologiste!
je pense que ça méritait d'être soulevé sans,bien entendu,de rentrer dans le débat de la religion mais dans celui de la légende...
avatar
is@

Nombre de messages : 34

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par is@ le Lun 05 Jan 2009, 22:36

une légende (ou religion au choix de chacun) écrite par ... l'Homme !

en parlant de libre arbitre, je crois que le reste du monde animal peut aussi l'avoir, je te donne un exemple tiré de l'émission dont je parlais.
un groupe d'éléphant, la matriarche a mis bas d'un petit qui a un soucis aux pattes avant, il ne peut se mettre debout. 2 jours ont passés, le reste du groupe a besoin de se déplacer pour s'alimenter, alors elle reste avec son petit, qui ne pourrait survivre sans elle. cette éléphante a aussi une fille de 4 ans (de mémoire) qui va devoir choisir entre rester avec sa mère et le petit, ou suivre le groupe. elle hésite, avance, se retourne, avance, se retourne ... et le petit "pleure un peu" et là la jeune éléphante fait demi-tour et rejoint sa mère et sa jeune soeur en courant.
n'est-ce pas un choix type de libre arbitre ? son instinct lui aurait dicté de suivre le reste du groupe pour s'alimenter et donc survivre.

(pour la petite histoire, le lendemain, le petit s'est dressé sur ses pattes. trop gros, ses tendons n'avaient pas pus se développer correctement dans le ventre de sa mère, il fallait un peu de temps pour que tout reviennent à la normale).

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Lun 05 Jan 2009, 22:47

Je rejoins totalement ce que dit Is@ concernant l'animal : un animal peut décider d'aller dans telle direction et puis en changer subitement pour une raison quelconque parfois connue de lui seul.

Si, il y a un autre moyen d'identifier une espèce : attendre de trouver un cadavre ou un morceau de cadavre... mais l'attente risque d'être longue. Les prélèvements de sang pour en définir l'ADN, n'est pas une solution parce que à quoi comparer l'ADN si on n'a pas de phénotype ou de génotype ? Ce que l'on pourra en déduire sera seulement "primate inconnu" et l' on pourra voir son degré de parenté avec l'Homme et les autres primates....avec ça on n'est pas loin.
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Long John le Mar 06 Jan 2009, 03:00

En ce qui concernent les choix des animaux à aller dans telle ou telle direction pour une raison quelconque(quelle soit familiale ou pour sa survie etc...)ce ne sera jamais que de l'instinct car bien sûr qu'ils sont dotés de raisonnement et que selon les espèces les plus intelligente,ils s'entraident.Prenons l'exemple de la célèbre tactique des cachalots dite de la "marguerite": un individu blessé et tout le monde se met autour, la tête vers l'animal en difficulté.
les baleiniers profitaient de ce comportement:ils en blessait un et ils étaient sûr qu'ils feraient un carton plein! Et pourtant les cachalots,même s'ils se faisaient niquer à chaque fois,n'ont jamais changer d'attitude!
Ne pas confondre un comportement,un instinct avec le libre arbitre qui est le propre de l'homme...
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Long John le Mar 06 Jan 2009, 03:17

Comme le disait Heuvelmans,les légendes(et donc forcément inventés par l'homme)ont un fond de vérité! Pas toutes,certes,mais pas mal d'entres elles...

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Mar 06 Jan 2009, 15:28

Long John a écrit:En ce qui concernent les choix des animaux à aller dans telle ou telle direction pour une raison quelconque(quelle soit familiale ou pour sa survie etc...)ce ne sera jamais que de l'instinct car bien sûr qu'ils sont dotés de raisonnement et que selon les espèces les plus intelligente,ils s'entraident.Prenons l'exemple de la célèbre tactique des cachalots dite de la "marguerite": un individu blessé et tout le monde se met autour, la tête vers l'animal en difficulté.
les baleiniers profitaient de ce comportement:ils en blessait un et ils étaient sûr qu'ils feraient un carton plein! Et pourtant les cachalots,même s'ils se faisaient niquer à chaque fois,n'ont jamais changer d'attitude!
Ne pas confondre un comportement,un instinct avec le libre arbitre qui est le propre de l'homme...

Qu'est-ce l'instinct, qu'est-ce l'intelligence, qu'est-ce le libre arbitre ?
avatar
Powow

Nombre de messages : 347

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Powow le Mar 06 Jan 2009, 15:44

Bonnes questions !
Je trouve que tu es un peu trop catégorique dans tes affirmations Long John, le monde animal nous réserve beaucoup de surprises, tu ne peux pas affirmer qu'aucun animal n'est capable de prendre des décisions et donc de surpasser l'instinct.
Je suis tombée hier sur un doc sur le comportement familial de certains animaux, et notamment des éléphants, ils prenaient l'exemple d'une matriarche qui a un éléphanteau infirme, ces jambes antérieures ne se déplient pas entièrement, il a énormément de difficultés à se déplacer et se fatigue très vite. La matriarche et son bébé ralentissent le groupe, la soeur de la matriarche par instinct, laisse la matriarche et l'éléphanteau pour rejoindre le groupe, mais elle n'arrête pas de se retourner, et finalement, elle fait demi tour d'un air très décidé justement, elle court presque. Puis elle aide la matriarche à s'occuper du jeune qui fini par se rétablir contre tout espoir.
Dans une situation comme celle-ci, es-tu capable de faire la différence entre l'instinct et le libre arbitre ?

Pardon pour le HS.

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Mar 06 Jan 2009, 16:17

Au moins on est déjà sûr que Powow et Is@ ont vu la même émission...
avatar
Powow

Nombre de messages : 347

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Powow le Mar 06 Jan 2009, 16:20

Hihihi...j'avais pas vu ^^
Faut que je trouve un autre exemple alors ...
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Long John le Mar 06 Jan 2009, 16:36

Effectivement le monde animal nous réserve bien des surprises et pour cause,nous sommes les seul à pouvoir les étudier et les analyser!
On pourrait aussi citer l'exemple de cette lionne qui adopta une antilope qui finit par être manger par un lion;ivre de douleur elle n'a cessé d'en adopter mais elles mourraient les unes après les autres...Bien sûr que les animaux peuvent manifester de l'amour tout comme un chien qui ne peut se résoudre à abandonner la tombe de son maître.
Mais ce que j'apelle le libre arbitre c'est le fait de pouvoir choisir de soumettre ou de se soumettre à telles ou telles lois,de coloniser telles ou telles régions(après tout l'homme est le seul à pouvoir adapter la nature à ses besoins,s'il le désire,ce qui lui a permis de conquérir la planète!) de se battre ou non pour une cause,de mourir ou non pour des idées(sacré Brassens)!
Dans l'instinct il y a l'esprit d'entraide,l'instinct maternel et non le désir maternel,manger pour vivre et non vivre pour manger(ça c'est nous!)et pourtant il m'est arrivé de vivre comme une bête,ce qui n'était pas déplaisant d'ailleur,au fond de la brousse!
Enfin pour moi l'homme a une petite part d'instinct et une grande part de libre arbitre tandis que pour les animaux c'est l'inverse(oh putain!je me paume!)et on est les seuls à être emmerveillé par les décors grandiose de la nature,le comportement de nos amis les bêtes,les étoiles etc...
Je dois être un peu HS là,non?C'est vrai que c'est un débat intéréssant...

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Mar 06 Jan 2009, 18:06

Que savons-nous exactement de ce que pense un animal de son environnement ?
Et le fameux instinct maternel ne semble justement pas être un instinct chez les mammifères, puisque qui dit instinct dit attitude innée et en ce qui concerne cet instinct maternel il semble bien être le résultat d'un comportement acquis et non automatique. A ne pas confondre avec l'instinct de reproduction !
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Long John le Mar 06 Jan 2009, 18:38

Alors peut-être que la grande différence entre l'homme et l'animal est la capacité à exprimer des idées par l'écriture ou une quelconque forme d'écriture (dessins etc...), ce qui sous-entend une aptitude à l'analyse,la critique,la suggestion,l'apprentissage... autre que par les moyens conventionnels des différentes communications du règne animal dont nous sommes les gardiens!
Je crois qu'il va falloir créer un autre topic....
avatar
Stalker

Nombre de messages : 192

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Stalker le Mar 06 Jan 2009, 19:22

Abepar a écrit:Que savons-nous exactement de ce que pense un animal de son environnement ?
Et le fameux instinct maternel ne semble justement pas être un instinct chez les mammifères, puisque qui dit instinct dit attitude innée et en ce qui concerne cet instinct maternel il semble bien être le résultat d'un comportement acquis et non automatique. A ne pas confondre avec l'instinct de reproduction !

Il n'y a pas d'instinct maternelle chez l'homme, ni d'instinct de reproduction.

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Mar 06 Jan 2009, 19:38

Pourquoi vouloir absolument trouver une distinction entre l'Homme et l'animal ? L'Homme EST un animal.
Il y a un instinct de reproduction chez l'Homme comme chez l'animal, bien sûr!
avatar
is@

Nombre de messages : 34

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par is@ le Mer 07 Jan 2009, 22:51

encore une fois je pense comme Abepar, l'Homme est un animal, et il possède comme le reste du règne animal l'instinct de reproduction, instinct qui sauvegarde toutes espèces.

je viens de relire "les animaux dénaturés" de Vercors, et si il existe une différence entre l'Homme et le reste du monde animal ... ce serait le "gris gris" ... ce besoin métaphysique de se poser des questions sur demain, sur hier, sur comment la vie est apparue, qu'il y a t il après la mort, ... et donc ce besoin de se rassurer derrière une "religion" et/ou un gris gris.

Powow, si tu veux un autre exemple tiré de l'émission, je propose l'épisode des suricates ... une petite femelle voulant protéger un terrier a été mortellement blessée par un coyotte. mais elle n'est pas morte tout de suite. et l'ensemble de la "famille" est resté auprès d'elle à défaut d'aller s'alimenter et boire (ce qui aurait été un instinct de survie, surtout dans le desert africain !). leur comportement était ... très troublant d'humanité ... des caresses, la prenant dans leur pattes comme pourrait le faire un Homme ... et celà jusqu'à ce qu'elle sucombe à ses blessures.


je crains que nous nous égarons dans le hors sujet de ce post ... pardon Embarassed
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Long John le Mer 07 Jan 2009, 23:34

Je ne sais pas si un animal aurait le pouvoir de détruire son environnement ni d'atomiser la planète!

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Mer 07 Jan 2009, 23:39

is@ a écrit:encore une fois je pense comme Abepar, l'Homme est un animal, et il possède comme le reste du règne animal l'instinct de reproduction, instinct qui sauvegarde toutes espèces.

je viens de relire "les animaux dénaturés" de Vercors, et si il existe une différence entre l'Homme et le reste du monde animal ... ce serait le "gris gris" ... ce besoin métaphysique de se poser des questions sur demain, sur hier, sur comment la vie est apparue, qu'il y a t il après la mort, ... et donc ce besoin de se rassurer derrière une "religion" et/ou un gris gris.

Powow, si tu veux un autre exemple tiré de l'émission, je propose l'épisode des suricates ... une petite femelle voulant protéger un terrier a été mortellement blessée par un coyotte. mais elle n'est pas morte tout de suite. et l'ensemble de la "famille" est resté auprès d'elle à défaut d'aller s'alimenter et boire (ce qui aurait été un instinct de survie, surtout dans le desert africain !). leur comportement était ... très troublant d'humanité ... des caresses, la prenant dans leur pattes comme pourrait le faire un Homme ... et celà jusqu'à ce qu'elle sucombe à ses blessures.


je crains que nous nous égarons dans le hors sujet de ce post ... pardon Embarassed

Heu ! Is@, y'a pas de coyotes en Afrique où vivent les suricates, mais des chacals...(Eh oui! le démon de la précision m'habite)
avatar
Stalker

Nombre de messages : 192

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Stalker le Jeu 08 Jan 2009, 11:51

Non je suis désolé il n'y a ni instinct de survie ni d'instinct de reproduction ni d'instinct maternel.

Un instinct est par définition quelque chose qui ne peut ne pas être. L'homme peut choisir de vivre ou de mourir et sera incapable de se battre efficacement sans entrainement à la différence des animaux. L'homme peut choisir de faire l'amour ou pas de la même façon.

L'instinct maternel est lui aussi une chimère: une mère n'aime pas automatiquement son enfant et ne sait pas le nourrir "instinctivement"; de même le nourrisson ne sait pas téter sa mère automatiquement. L'allaitement est quelque chose qui s'apprend pour la femme comme pour l'enfant.

Une fois que l'homme devient conscient (à l'age de 3 ans à peu près) il cesse d'être un animal comme les autres et perd ses instincts.

Je ne suis pas ici pour dire que l'homme est supérieur aux animaux, je dis juste qu'il est différent.

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Jeu 08 Jan 2009, 19:55

Arrêtons, s'il vous plaît, de voir l'Homme comme quelque chose d'autre qu'un animal (mammifère) au même titre que les autres animaux.
Ses soi-disantes particularités d'abord c'est lui-même qui les définit (que pense le dauphin de l'Homme et de lui-même?) et ensuite chaque espèce a ses particularités prédéfinies propres (auxquelles il faut ajouter la culture qui les complète) qui lui attribuent une place dans le grand orchestre de la vie sur Terre. Ses pseudo-singularités ne sont que des discours vaniteux sur lui-même pour nier l'évidence, celle qu'il est un animal semblable aux autres.
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Long John le Jeu 08 Jan 2009, 20:40

Je ne sais pas ce que pense le dauphin mais ce que je sais c'est que l'homme est capable de lui faire executer des tours alors que l'inverse me parait improbable!

Invité
Invité

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Invité le Jeu 08 Jan 2009, 20:53

Et des fourmis réduisent d'autres en esclavage et des chimpanzés organisent des chasses aux colobes et font la guerre entre clans, ce sont donc des hommes....
avatar
Powow

Nombre de messages : 347

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Powow le Jeu 08 Jan 2009, 20:59

+ 1 pour Abepar !




*sors*

Contenu sponsorisé

Re: Débat perpetuel: tuer ou pas?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 21 Juil 2017, 22:43