Forum de Cryptozoologie
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionFAQPortail

Partagez | 
 

 Le sucuriju / AMAZONIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nessy



Nombre de messages : 9

MessageSujet: Le sucuriju / AMAZONIE   Dim 01 Avr 2012, 16:36

La jungle amazonienne est renommée pour ses serpents pouvant atteindre des tailles stupéfiantes : les plus connus sont le grand anaconda (Eunectes murinus), qui peut atteindre jusqu'à 9 mètres de longueur, et le boa constrictor (Boa constrictor). Cependant, des légendes indigènes et certains témoignages d'explorateurs ou de colons font état d'un serpent encore plus grand, qui dépasserait les 10 mètres de long, et pourrait atteindre selon certains une longueur de près d'une quarantaine de mètres : le Sucuriju gigante.

Revenir en haut Aller en bas
Byrds

avatar

Nombre de messages : 81

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Dim 01 Avr 2012, 16:44

Désolé mais, sources ?
Revenir en haut Aller en bas
nessy



Nombre de messages : 9

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Dim 01 Avr 2012, 16:50

il y a pas mal de photos intérressante sur internet mais je ne ces pas encore comment les mettres sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
nessy



Nombre de messages : 9

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Dim 01 Avr 2012, 16:50

En mars 1907, l'explorateur anglais Percy Fawcett rapporta un témoignage du rio Abuña (un des affluents du rio Madeira). Alors qu'ils étaient sur le rio, entre les jonctions avec les rios Rapirrâo et Negro, ils virent soudain un anaconda énorme sortir de l'eau. L'explorateur lui tira une balle dans l'épine dorsale, et l'équipe entreprit de mesurer le reptile. Sa longueur était de 45 pieds [14 mètres] pour la partie émergée, et de 17 pieds [5 mètres] qui étaient encore dans la rivière. Le serpent se réveillant, l'expédition détala aussitôt.
Le marquis de Wavrin, explorateur français, décrit dans un livre sur les animaux d'Amazonie un épisode concernant des anacondas.
« Ceux que l'on rencontre couramment le long des rivières mesurent de 6 à 8 mètres. J'en ai vu de 10 mètres et il y en aurait de plus grands encore, s'il faut en croire les indigènes. »
Il explique notamment que, voulant récupérer le corps d'un gros anaconda de près de 8 mètres qu'il avait tué, il se fit dire par les piroguiers que celui-ci n'étant pas très grand, cela n'était guère la peine de le tuer. Ils ajoutèrent qu'ils en avaient vu de facilement deux fois plus grands lors des crues, leur largeur dépassant celle des pirogues.
À la suite de cette aventure, Wavrin parvint au rio Putumayo, où la veille, d'après les villageois impressionnés, un bœuf avait été entraîné dans les flots par un serpent énorme.
George Gardner, dans ses Voyages à l'Intérieur du Brésil (1849), décrit la découverte d'un boa géant mort dans la province de Goyaz. Le boa en question, retrouvé dans les branches d'un gros arbre penché jusque sur l'eau, avait englouti un cheval entier et s'était laissé surprendre par une crue du fleuve. Moins amphibie qu'un anaconda, il s'était sans doute noyé, engourdi par son repas. Tiré à terre avec deux chevaux, on lui trouva une longueur de 11 mètres.
Le 27 septembre 1930, un brésilien nommé Joao Penha rencontra un gigantesque serpent dans un bras d'eau qui conduit du lac Maruricana au fleuve Iguarapé. Celui-ci repoussa une sorte de barrage flottant naturel constitué de plantes et de troncs enchevêtrés sur une distance de près de 300 mètres pour se libérer le passage. Penha et ses trois fils notèrent ses yeux verts phosphorescent grands comme des assiettes et les « énormes dents de la mâchoire inférieure ».
Revenir en haut Aller en bas
Abepar

avatar

Nombre de messages : 1363

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Dim 01 Avr 2012, 18:26

Tes sources, Nessy, stp !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologia.eu
guerrier

avatar

Nombre de messages : 77

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Lun 02 Avr 2012, 19:21

oui des sources seraient les bienvenues Smile
Revenir en haut Aller en bas
nessy



Nombre de messages : 9

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Mar 03 Avr 2012, 11:44

dans un livre qui s'appelle "les monstres"
Revenir en haut Aller en bas
Byrds

avatar

Nombre de messages : 81

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Mar 03 Avr 2012, 11:52

nessy a écrit:
dans un livre qui s'appelle "les monstres"

Quelle précision.
Auteur ? Date ?
Revenir en haut Aller en bas
B_Edonas

avatar

Nombre de messages : 252

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Jeu 08 Nov 2012, 17:27


Je me permet de mettre quelques document à propos du Sucuriju, qui m’intéresse énormément.


"La jungle amazonienne est renommée pour ses serpents pouvant atteindre
des tailles stupéfiantes : les plus connus sont le grand anaconda (Eunectes murinus), qui peut atteindre jusqu'à 9 mètres de longueur, et le boa constrictor (Boa constrictor).
Cependant,
des légendes indigènes et certains témoignages d'explorateurs ou de
colons font état d'un serpent encore plus grand, qui dépasserait les 10
mètres de long, et pourrait atteindre selon certains une longueur de
près d'une quarantaine de mètres : le Sucuriju gigant.



Les explorateurs qui partirent à la découverte de
l'Amazonie recueillirent de nombreux témoignages indigènes concernant
des serpents pouvant atteindre des tailles énormes. Le premier à faire
mention du sucuriju gigante est le Père Victor Heinz, qui
écrivit avoir vu, avec l'équipage de sa pirogue, un serpent d'eau
gigantesque lors d'une crue de l'Amazone :


« Pendant les grosses
crues de l'année 1922, le 22 mai vers 3 heures pour être précis, je me
faisais reconduire en canot d'Obidos chez moi, par l'Amazone ; soudain
je remarquai au milieu du courant quelque chose de surprenant. Je
reconnus distinctement un serpent d'eau géant. Pour le différencier du
Sucuriju, les indigènes qui m'accompagnaient baptisèrent le reptile, à cause de sa grosseur énorme, Sucuriju gigante (boa géant).

« Ramassé sur
deux anneaux, le monstre se laissait tranquillement et doucement
dériver. Tout tremblant, mon équipage avait cessé de ramer. Sidérés,
nous regardions tous l'affreuse bête. J'évaluai la grosseur de son corps
à celle d'une barrique à huile et sa longueur visible à quelques 25
mètres. Lorsque nous nous en fûmes assez éloignés et que mes rameurs
osèrent à nouveau parler, ils dirent que le monstre nous aurait écrasés
comme une vulgaire boîte d'allumettes s'il n'avait absorbé auparavant
quelques gros cochons d’eau
[capybaras]. »
Les indigènes racontèrent également qu'on avait
tué un de ces monstres au sud d'Obidos, et que son estomac contenait pas
moins de quatre capybaras adultes — un cinquième étant en train d'être
avalé quand le serpent fut abattu. Ils ajoutèrent qu'on avait retrouvé
aussi de gros excréments en forme de boule, feutrés par les poils
d'animaux, qui contenaient l'os de la patte d'un bœuf.


Quelques années plus tard, le Père Heinz raconta avoir
vu un autre serpent géant alors qu'il descendait le fleuve en direction
d'Alemquer. À minuit, à l'embouchure de la Piaba, les rameurs se mirent
soudain à paniquer et à se diriger vers la rive : en effet, un énorme
serpent les fixait de ses yeux phosphorescents « d'un vert bleuâtre
». Le serpent remonta ensuite prestement le fleuve en quelques minutes.
Au retour, des habitants indigènes leur assurèrent qu'un Sucuriju gigante habitait le fleuve près de l'embouchure.


D'autres témoignages firent état de serpents immenses dans les fleuves d'Amazonie :



  • En mars 1907, l'explorateur anglais
    Percy Fawcett rapporta un témoignage du rio Abuña (un des affluents du
    rio Madeira). Alors qu'ils étaient sur le rio, entre les jonctions avec
    les rios Rapirrâo et Negro, ils virent soudain un anaconda énorme sortir
    de l'eau. L'explorateur lui tira une balle dans l'épine dorsale, et
    l'équipe entreprit de mesurer le reptile. Sa longueur était de 45 pieds
    [14 mètres] pour la partie émergée, et de 17 pieds [5 mètres] qui
    étaient encore dans la rivière. Le serpent se réveillant, l'expédition
    détala aussitôt.
  • Le marquis de Wavrin, explorateur français, décrit dans un livre sur les animaux d'Amazonie un épisode concernant des anacondas.

« Ceux que
l'on rencontre couramment le long des rivières mesurent de 6 à 8 mètres.
J'en ai vu de 10 mètres et il y en aurait de plus grands encore, s'il
faut en croire les indigènes.
»

Il explique
notamment que, voulant récupérer le corps d'un gros anaconda de près de 8
mètres qu'il avait tué, il se fit dire par les piroguiers que celui-ci
n'étant pas très grand, cela n'était guère la peine de le tuer. Ils
ajoutèrent qu'ils en avaient vu de facilement deux fois plus grands lors
des crues, leur largeur dépassant celle des pirogues.

À la suite de cette aventure, Wavrin parvint
au rio Putumayo, où la veille, d'après les villageois impressionnés, un
bœuf avait été entraîné dans les flots par un serpent énorme.

  • George Gardner, dans ses Voyages à l'Intérieur du Brésil
    (1849), décrit la découverte d'un boa géant mort dans la province de
    Goyaz. Le boa en question, retrouvé dans les branches d'un gros arbre
    penché jusque sur l'eau, avait englouti un cheval entier et s'était
    laissé surprendre par une crue du fleuve. Moins amphibie qu'un anaconda,
    il s'était sans doute noyé, engourdi par son repas. Tiré à terre avec
    deux chevaux, on lui trouva une longueur de 11 mètres.
  • Le 27 septembre 1930, un brésilien
    nommé Joao Penha rencontra un gigantesque serpent dans un bras d'eau
    qui conduit du lac Maruricana au fleuve Iguarapé. Celui-ci repoussa une
    sorte de barrage flottant naturel constitué de plantes et de troncs
    enchevêtrés sur une distance de près de 300 mètres pour se libérer le
    passage. Penha et ses trois fils notèrent ses yeux verts phosphorescent
    grands comme des assiettes et les « énormes dents de la mâchoire
    inférieure ».
  • En 1932, une photo montre un gros
    serpent qui aurait été tué par des gardes-frontière brésiliens. Les
    tailles indiquées sont de 40 mètres de longueur et 1 mètre de diamètre.
    Cependant, rien ne pouvant servir de point de repère de taille sur
    ladite photographie, il semble qu'il ne se soit agi que d'un gros
    anaconda, présenté comme un sucuriju gigante.







Une autre photographie, prise en 1948 ou 1949 par Joaquim Alencara,
montre un gros serpent immergé dans un plan d'eau. La longueur signalée
est de 35 mètres et un diamètre de 75 centimètres pour un poids de 4
tonnes. La même absence de points de repères peut laisser penser qu'il
s'agit également d'un simple anaconda présenté comme énorme par effet de
perspective.





Photographie prise en 1948, montrant un supposé Sucuriju tué dans un plan d'eau. Par qui? Bonne question, mais la photographie fut prise par Joachim Alencara.



Interprétation


Le grand anaconda est reconnu comme étant le plus gros
serpent du monde — le plus imposant spécimen mesuré officiellement
atteignait une taille de 8,30 mètres pour un poids de 235 kilogrammes
(Venezuela, 1960) —, le record du plus long étant détenu par le python
réticulé (Broghammerus reticulatus), qui peut dépasser les 9,50
mètres de long.
L'expédition géologique de Lamon-Dunn (Venezuela, 1944) aurait réussi à
abattre un spécimen de 12 mètres de long, cependant cette taille a par
la suite été contestée et ramenée à 8 mètres, aucune preuve physique du
serpent n'ayant été conservée. D'après les témoignages, le corps du
serpent avait disparu dans le fleuve quand l'équipe revint près de lui
un peu après l'avoir mesuré.


Le boa constrictor, aux mœurs moins aquatiques, atteint quand à lui une longueur maximale d'environ 4,50 mètres.


Ces deux serpents sont nommés par les indigènes Yacumama (« mère des eaux ») pour l'anaconda et Sucury ou Sucuriju pour le boa. Cependant, le terme sucuriju semble donné aussi bien à l'un qu'à l'autre.


La taille des plus gros anacondas répertoriés étant
bien inférieure à 10 mètres, il convient de faire attention avec les
observations répertoriées. La taille d'un animal est souvent difficile à
évaluer, surtout si l'animal en question est gros et vu de loin, voire
(pour l'anaconda) le plus souvent dans l'eau. De plus, ces serpents
n'étant que très rarement en en position allongée droite, il est très
difficile d'évaluer leur longueur réelle sur la base d'une simple
observation visuelle : en effet, il est impossible de dérouler
mentalement un serpent et les erreurs d'approximation sont toujours
impressionnantes. Hyatt Verrill fit un jour l'expérience de demander à
ses collègues d'évaluer la longueur d'un gros anaconda lové sur un
rocher : les résultats s'échelonnèrent entre 6 et 12 mètres (selon les
indigènes) et 18 mètres (pour un cinéaste qui n'avait jamais été dans la
jungle). Après l'avoir abattu et mesuré, ils constatèrent qu'il ne
faisait en fait que 5,95 mètres ; mais son diamètre particulièrement
imposant (85 centimètres) l'avait fait paraître beaucoup plus gros
enroulé.




Photographie d'un anaconda mort, donnant une idée de la taille que peuvent atteindre ces serpents


La découverte d'exuvies (la peau "usée" dont le
serpent s'extirpe lors de la mue) de gros anacondas a pu également
induire en erreur certaines personnes. En effet, le serpent devant tirer
sur son ancienne peau pour la décoller, celle-ci se tend et peut ainsi
gagner plusieurs dizaines de centimètres sur un anaconda de grande
taille, voire plus.
De la même manière, les peaux de serpent, quand elles sont traitées,
peuvent être allongées si la traction exercée dessus lors du traitement
est trop importante. Cependant, les yeux exercés peuvent déceler ces
opérations, les écailles étant séparées et les marbrures du serpent
étant distendues.


De plus, l'anaconda, de par sa taille et sa corpulence
impressionnantes, ainsi que sa capacité à attaquer des animaux de forte
taille (capybaras, chèvres, porcs, caïmans) a un statut particulier
dans les légendes indigènes, qui le considèrent comme le maître des
cours d'eau. L'allure serpentine des bras de rivière peut laisser penser
qu'un énorme serpent s'est rendu responsable de la naissance d'un
ruisseau, et d'autres mythes racontent que d'énormes anacondas peuvent
contrôler les eaux dans lesquels ils vivent. Ces légendes ont sans doute
contribué aux histoires de serpents d'eau démesurés en plus des
observations de spécimens particulièrement énormes d'anacondas dans leur
milieu naturel.


Malgré tout, certains scientifiques ont émis
l'hypothèse que le sucuriju gigante pourrait exister à part entière, et
être un descendant du titanoboa (Titanoboa cerrejonensis), un
énorme boa qui vivait il y a 60 millions d'années, dont les restes
fossiles ont été retrouvés en Colombie et dont la découverte a été
officialisée en 2009. Ce boa pouvait, d'après les spécialistes,
atteindre des tailles allant de 10 à 15 mètres de longueur."
Traduction anglaise : sucuriju gigante


Noms alternatifs : Boi ú ba, Boi ú na, Camoodi, Cobra-grande, Ibibaboka, Lampalagua (Argentine), Matatoro (espagnol « tueur de taureau »), Sachamam, Yaurinka


Localisation : Forêt amazonienne, Amérique du Sud



Voilà pour le copier/coller d'un article de l’Encyclopédie du Paranormale.





Ce serpent là à était découvert en Chine. Découverte qui provoqua une mort. En effet, le grutier fit une crise cardiaque lorsqu'il dérangea non pas un, mais deux serpent gigantesques. Celui présenté sur cette photo est mort, visiblement en se prenant un coup de pelleteuse en pleine tête en se faisant déterrer, l'autre à prit la fuite.
Voici un article parlant de cette trouvaille:


"Voici la photo d'un serpent géant de
près de 17 mètres et 300 kg qui a provoqué la mort d'un conducteur d'un
engin de chantier lors de travaux juste à l'extérieur de la ville de
Guiping dans la province chinoise du Guangxi. Les ouvriers auraient
reveillés accidentellement, en creusant une grosse motte de terre, deux
serpents géants, tuant l'un d'eux sans le vouloir avec leur engin de
chantier.




"Le conducteur aurait été paralysé par la
peur tandis que les autres ouvriers fuyaient. Il aurait fait un malaise
cardiaque horrifié par la taille du serpent et serait décédé quelques
heures plus tard. Les ouvriers qui auraient repris leurs esprits
seraient revenus sur place et l'auraient retrouvés inconscient, il n'y
avait aucune trace du deuxième serpent géant...le spécimen tué est
estimé avoir 140 ans selon les spécialistes. Les travaux étaient
entrepris pour une route qui doit couper la forêt....je ne suis pas
certain que les gens vont se promener avant longtemps à pied le long de
celle-ci."

http://dark-asie.blogspot.fr/2012/08/un-serpent-geant-en-chine.html

Et un autre avec un avis subjectif:

"Nous somme le 4 aout 2009, lorsque des travailleurs à Fushun en chine ont fait une bien étrange rencontre…


En effet un des ouvriers utilisait une pelleteuse remarqua des traces
de sang sur le sable sortie par la pelle. Il pensa tout de suite que
son outil avait touché quelque chose de vivant et s’arrêta.
Il venait de toucher et de tuer un serpent, que certain pense être un
serpent géant. Il a été dit que ce serpent pesait environ trois cent
kilo, pour d’autre plus proche de la réalité simplement une centaine. Il
est dit aussi que ce serpent mesurerait environ dix sept mètre…

Le problème de cette photo, c’est la perspective, en effet on a
l’impression que la pelle est incroyablement grande, il pourrait
simplement s’agir d’une supercherie ayant triché sur l’effet de
perspective.

Si c’est bien le cas, le serpent ne ferait que six mètres.

Alors simple effet d’optique ou serpent géant ? à vous de vous faire une opinion…"


http://dark-ride.org/?p=843


Déjà, la date et le lieu change de l'un à l'autre, on peut donc douter sévèrement de la véracité de cette ''découverte''. J'ai présenté cet article, dont je n'arrive pas à me souvenir le site d'origine, afin de présenté d'autre cas de serpents ''géant"


C'est tout ce que j'ai put retrouver sur internet. Voilà maintenant ce que j'ai put trouver dans mes rares livres de cryptos concernant le Sucuriju:


Le guide des animaux cachés, de Phillipe Coudray aux éditions Edition du Mont.
Chapitre 8, les serpents, batraciens et assimilés, p. 184.

''L'anaconda géant: L'anaconda ne dépasse pas officiellement 10 mètres. Un major en tua un dans la jungle amazonienne mesurant 19 mètres;
Le boa géant: vivant en Amazonie, les boas ne sont pas sensé être aussi aquatique que les anacondas qui possèdent des narines qui se ferment sous l'eau. Toutefois, des spécimens très long et donc très lourd auraient tendance à rejoindre l'eau qui les soutient mieux. Il existe une photo d'un boas abattu de 35 mètre de long. D'autres ont étaient évalué jusqu'à 50 mètres de long. Un journal local affirme que deux serpents tués mesuraient 40 mètres et pesaient 5 tonnes. Ils semaient la terreur en dévorant les bœufs, les chevaux et les enfants. Ils furent tués à la mitrailleuse."


B.A.-ba animaux mystérieux, Jean-Paul Rocknecker
Chapitre 1, varans géants et serpents monstrueux. p.12


"Des habitants de la petite ville de Nuevo Tacna, au Pérou, auraient aperçut, il y a quelques années, un serpent mesurant environ 40 mètres de long, pour un diamètre de 5 mètres, dans la forêt Amazonienne. La créature aurait détruit plusieurs arbres sur son passage avant de disparaître dans les eaux de l'Amazone.
[...]
En mars 1889, dans l'île de la Trinitè, des animaux domestiques, porc, chèvres et chevaux se mirent à disparaître mystérieusement. La panique s'empara rapidement de la population. Des traces menant au fleuve furent découvertes. Un peu plus tard, la situation s'aggrava, avec la disparition de trois jeunes enfants, puis de deux autres. Cette fois, on décida d'en finir, et des hommes accompagnés de chiens se lancèrent sur la piste de l'animal énigmatique, dont le repaire avait était localisé dans une caverne.
Les hommes pénétrèrent dans la grotte, où se trouvait une grande mare. Soudain, les chiens se mirent à hurler, et les hommes épouvantés virent la tête gigantesque d'un serpent émerger de l'eau. Ils firent feu aussitôt, mais il fallut plusieurs rafales pour abattre le monstre, long de quatorze mètres et d'un diamètre de 75 cm. Il avait le dos sombre et le ventre jaune, avec des cercles noir. Selon le récit qui parut alors dans la presse, on retrouva dans le tube digestif les restes de certains de ces victimes."


Et enfin, une récente acquisition, je ne sais pas si il s'agit d'une bonne affaire, mais je compte sur vous pour m'avertir à ce niveau là^^

Les Monstres, guide de la cryptozoologie, de Rory Storm.


Un chapitre lui est entièrement réservé.
"Les légendes des indigènes ont depuis toujours rapporté l'existence d'un monstre semblable à un serpent: le Sucuriju. Lorsque les espagnols commencèrent à explorer la forêt tropicale du continent, ils racontèrent à leur retour des histoires au sujet d'énormes serpents, certains long de plus de 24 mètres, qu'ils appelèrent "Matora" ou "mangeur de taureaux".


Le 24 janvier 1948, le journal The Diario, au Brésil, publia une photo avec en gros titre "un anaconda pesant 5 tonnes"; La photo montrait une partie de l'anaconda géant qui avait été dérangé par un groupe d'autochtones après avoir dévoré la moitié d'un taureau! Les Indiens l'ont même mesuré: 39,30 mètre.


Plus tard dans l'année, un autre journal brésilien, A Noite ilustraba, publia la photo d'un d'un anaconda abattu par la milice, celui-ci mesurait 34 mètres.



Cependant, les herpétologues ne reconnaissent pas les photos comme étant des preuves, car elles n'ont pas d'échelle de longueur. Quant au taureau à moitié dévoré dépassant à moitié de la gueule du serpent, pour les sceptiques il peut s'agir de la partie postérieure d'un autre animal plus petit, comme un capybaras par exemple, et le serpent serait donc un anaconda normal de 10 mètre de long."


Il y a également le témoignage de l'explorateur Percy Fawcett. Mais, celui-ci ferait fusionner le topic avec celui des anacondas géant. D'ailleurs, y a-t-il un lien entre les deux?
Le Sucuriju est-il le nom que donne les autochtones aux anacondas plus grand que la moyenne?
Mais qu'en penser? A l'époque des dinosaures, voir même au Cénozoïque, les serpents ne dépasser pas les 13 mètres de long, à l'heure actuel, le plus grand reste le titanoboa. Avec la teneur en oxygène, l'évolution à put se permettre le gigantisme, hors, si à cette époque les serpents ne dépassaient pas les 13 mètres, nous pouvons nous estimés heureux que certains, comme l'anaconda, puisse arriver à atteindre les 10 mètres de long. Donc, comment peut-on prendre au sérieux les témoignages rapportant des animaux de 40 mètres de long à notre époque? De plus, si un serpent de 14 mètre mètre avait vraiment semé la terreur dans un village sur l'île de la trinité, comment a-t-il put avaler la moitié des animaux d'un village et 5 enfants sans que personne ne s'en rende compte? C'est impensable à moins que les adultes ne soient aveugles et irresponsables, mais, d'un autre côté, si des journaux se sont emparés de l'affaire, il doit bien y avoir un fond de vrai.



Qu'en pensez-vous?

Les reptiles n'ont apparemment pas de taille adultes prédéfinies, ils grandissent toute leur vie tant qu'il y a de la nourriture en abondance et un milieu favorable, mais peuvent-il atteindre un longueur de 40 mètre? Même si la forêt Amazonienne est gigantesque, avec la déforestation massive en aurait fatalement fait sortir un ou deux.

"Et si ils pouvaient au passage une centaine de bûcherons et leur employeurs, ce ne serait pas un mal en soi mais bon... silent"
Et, pour finir, a-t-on déjà vu des cas ou les serpents attaquaient et manger des hommes? Sur 7 à 8, sur TF1, un reportage sur les anacondas tente à penser que oui, un enfant c'est fait mordre et n'a pus que s'enfuir par chance. Va t-on maintenant voir un diabolisation de ce pauvre animal, comme pour cette hystérie pour les requins causés par ces abrutis de journalistes? Mad pale
(Et par pitié, expliquez moi pourquoi il y à toujours un retour à la ligne et aucun alinéas, alors que je ne suis retourner à la ligne que pour changer de paragraphe, j'écris ceci en regardant avec un grand désespoir la prévisualisation, et désoler pour les fautes, j'ai commencer mon article vers 3H, merci à l'avance.)
Revenir en haut Aller en bas
Abepar

avatar

Nombre de messages : 1363

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Jeu 08 Nov 2012, 18:16

S'il te plaît, évite de recopier des bouquins entiers (ou peu s'en faut), surtout que ce sujet a déjà été traité, me semble-t-il. Résume tes propos, stp.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologia.eu
B_Edonas

avatar

Nombre de messages : 252

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Jeu 08 Nov 2012, 18:37

J'ai lut ce topic en son ensemble, et comme il n'y avais presque pas de source ni de réel débat, je voulais simplement le compléter et voir se que vous en pensiez.
Revenir en haut Aller en bas
LombriX

avatar

Nombre de messages : 1655

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Jeu 08 Nov 2012, 20:36

Beaucoup des photos sont des effets de perspectives, on en a discuté.

De plus le serpent pelleteuse, l'histoire devient de plus en plus fantastique. Maintenant le conducteur est mort et il y a un second serpent. Voilà le genre de désinformation qui me gave sur le net. Des tas d'abrutis (je ne parle pas de toi B-Edonas) mais des mecs comme le bloggeur qui chie des infos juste pour faire du sensationnel. Ca me fait gerber.

Comment la cryptozoologie peut-être prise au sérieux avec des guignols comme ça pour en faire une sale image?

On devrait faire une liste des sites inutiles à la crypto afin d'orienter les gens à ne pas lire les âneries.
Revenir en haut Aller en bas
B_Edonas

avatar

Nombre de messages : 252

MessageSujet: Re: Le sucuriju / AMAZONIE   Jeu 08 Nov 2012, 20:43

D'accord. Je suis désoler j'aurais peut-être dut en parler avant de citer l'article, je ne pensais pas que cela pourrait être une intox.
En ce qui concerne des photos en perspective, sont-elles dans le topic sur les anacondas géants?
Revenir en haut Aller en bas
 
Le sucuriju / AMAZONIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Cryptozoologie :: Les Cryptides :: 
Reptiles et Dinosaures
-
Sauter vers: