Forum de Cryptozoologie
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionFAQPortail

Partagez | 
 

 Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LombriX

avatar

Nombre de messages : 1677

MessageSujet: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Ven 31 Aoû 2012, 21:08

La vague d’attaques menée contre des moutons sème l’angoisse dans les Mauges. Depuis le printemps, 86 ovins ont été tués. Sans doute l’œuvre d’un seul et unique chien, ressemblant à un loup.

La dernière fois que le chien tueur a fait parler de lui, c’était chez Jules Benoist, un éleveur à la retraite de La Pommeraye (Maine-et-Loire). L’état dans lequel il a retrouvé ses deux brebis, le 27 août au petit matin, ne laisse pas de place au doute : « Il s’agit d’une bête féroce, affamée », détaille-t-il.

Depuis le printemps, dans quatre communes limitrophes des Mauges, 86 moutons ont été tués et 15 autres blessés. Une vague meurtrière, dûe sans doute à un seul et unique animal, ressemblant à un loup avec « le poil gris », selon plusieurs témoignages.

Jean-Michel Raimbault, éleveur à Saint-Quentin-en-Mauges, est exaspéré : « J’ai eu ma dose ! On ne dort plus la nuit. Il faut que ça s’arrête. » À quatre reprises, son élevage de 630 brebis a été visitée. Bilan : une quarantaine de bêtes égorgées ou euthanasiées.

Source: ouestfrance
Revenir en haut Aller en bas
LombriX

avatar

Nombre de messages : 1677

MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Ven 31 Aoû 2012, 21:09



Panique dans le Maine-et-Loire! Un animal "de couleur grise et haut sur pattes", la description provient d'un très officiel communiqué préfectoral, est recherché.

Il ne s'agit pas d'un loup, précise la sous-préfecture de Cholet. Mais la bête est suffisamment puissante pour avoir décimé plus de 90 brebis dans une dizaine d'élevages tous situés dans les Mauges. Les attaques se sont multipliées depuis le 15 août après un silence

"Quand on voit les difficultés dans lesquelles sont plongés les éleveurs, on ne peut plus prendre l'affaire à la légère", a déclaré Jean-Marie Nicolas, sous-préfet du Maine-et-Loire, après avoir présidé une réunion de crise à Saint-Quentin-en-Mauges.

Un dispositif de chasse va être mis en place afin de capturer la mystérieuse bête. Des pièges avec des appâts, des caméras équipées de vision de nuit et des patrouilles de gendarmes en vélo. La sous-préfecture se réserve également le droit d'organiser des battues dans le cas où l'animal serait repéré.

Les services de gendarmerie disposent de peu d'éléments sur l'identité de l'animal. Personne ne l'a réellement vu. Une dizaine de témoignages ont pu donné quelques éléments sur le signalement de la bête. Le sous-préfet évoque ainsi une "bête grise à tête de loup et haute sur pattes" qui fait penser à "un berger malinois ou à un chien de la même famille".

Un éleveur estime que si l'animal ne peut être un loup, il reste un animal féroce et dangereux. "A voir comment les animaux sont tués, on pense à un vrai comportement de prédateur. L'animal attaque au cou et vient aussi pour se nourrir, toujours de nuit. C'est très perturbant", a expliqué Charles-Henri Besnard auprès de l'AFP.

La Chambre d'agriculture du Maine-et-Loire va, de son côté, réalisé une estimation du préjudice financier. Mais exclue toute indemnisation tant que la bête n'a pas été identifiée, afin de déterminer si celle-ci n'a pas un éventuel propriétaire qui pourrait dès lors être considéré comme responsable...

source: directmatin
Revenir en haut Aller en bas
Abepar

avatar

Nombre de messages : 1363

MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Sam 01 Sep 2012, 09:03

Pour une fois on n'accuse pas le loup ! Y a du progrès. Il devrait cependant être possible de faire une analyse génétique et de déterminer à quoi on a affaire car il laisse de la salive sur les victimes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologia.eu
Biollante

avatar

Nombre de messages : 222

MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Sam 01 Sep 2012, 18:38

La municipalité ne doit pas vouloir dépenser d'argent pour ça. On verra si ils attrappent l'animal.
Revenir en haut Aller en bas
Abepar

avatar

Nombre de messages : 1363

MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Sam 01 Sep 2012, 20:37

Non, mais c'est peut-être un mauvais choix et cela permettrait d'orienter les recherches et donc d'économiser du temps, donc des coûts en hommes, en essence et en matériel.


Dernière édition par Abepar le Dim 02 Sep 2012, 02:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologia.eu
Darkraven

avatar

Nombre de messages : 20

MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Sam 01 Sep 2012, 23:21

aléa jacta est les chasseur tirons sur tout ce qui bouge et ils l'auront peut etre et ils bousilleront juste l'écosysteme non mais regardé sa un pauvre animal essayent de se nourir et nous on fait quoi on veut le traquer pour l'éliminer c'es dingue on est quoi des barbares vivre et laissé vivre on connait plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Wolfi

avatar

Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Lun 03 Sep 2012, 16:35

C'est vrai que cette pauvre bête essaye de ce nourrir, mais bon pour les éleveurs c'est pas évident. Y à que les cachous qui vont sourire, ils auront tirés sur quelque chose et ramèneront un trophée.
Ils devraient tentés de piégé l'animal et de savoir ce que c'est, pour avoir de meilleur résultats plutôt que d'offrir des balades à vélos au profit des forces de l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Leslie

avatar

Nombre de messages : 283

MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Lun 10 Sep 2012, 23:54

Darkraven a écrit:
aléa jacta est les chasseur tirons sur tout ce qui bouge et ils l'auront peut etre et ils bousilleront juste l'écosysteme non mais regardé sa un pauvre animal essayent de se nourir et nous on fait quoi on veut le traquer pour l'éliminer c'es dingue on est quoi des barbares vivre et laissé vivre on connait plus ?

Sans vouloir être casse-pied, est-ce que les touches de ponctuations sont défectueuses sur ton ordinateur ?

Ensuite, pour le sujet, sache que ce qui est décrit ici est de l'over-killing, l'animal ne chasse pas exclusivement pour se nourrir, mais pousser par l'instinct de chasse, attaque toutes les bêtes qui continues de courrir, par réflexe. Les moutons sont des animaux peureux, et si un prédateur entre dans un troupeau, alors c'est la panique, ils courrent, fuient sans cesse dans un endroit clos, et donc, se font attaquer les uns derrière les autres.
Si c'est un chien, et c'est même certains au vu de l'animal décrit, il est nourrit chez lui, il ne chasse pas pour manger, il peut même être dangereux, en ayant eu un dans ma commune qui s'en est prit aux moutons et à des chiens, pas difficile pour ce genre d'animaux de s'en prendre ensuite à des êtres humains (je pense à de jeunes enfants), surtout lorsqu'ils ont été domestiques, le peur de l'homme n'est pas inée comme pour un loup (qui n'attaquera jamais l'homme).

Pour finir, la battue est organisée par des gendarmes, non des chasseurs.

Et je vais faire une parenthèse sur la chasse que beaucoup dénigre sans connaître les détails : si tu tires un animal hors de ceux visés, tu as une amende, si tu tires un animal qui en n'entre pas dans le poids autorisé, tu as une amende. Le quota est fixé par les gardes-chasses qui élimineront les animaux que les chasseurs n'ont pu avoir durant la saison. Ensuite, cela m'étonnerai que les personnes non-chasseurs acceptent de payer les 40 millions versés par les chasseurs pour régler les dégâts du gibier et les indemnités aux paysans ainsi que leurs clôtures.
Revenir en haut Aller en bas
Abepar

avatar

Nombre de messages : 1363

MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Mar 11 Sep 2012, 00:25

Je ne suis pas d'avis qu'un loup n'attaquera pas l'Homme.
D'accord pour un homme adulte, mais pas en ce qui concerne une femme et surtout un enfant qui sont des proies faciles. Selon Jean-Marc Moriceau le fait était fréquent durant l'Ancien Régime...et un loup est un loup, hier comme aujourd'hui.
Cela dit, un chien errant est bien plus dangereux qu'un loup, car il a été imprégné par l'Homme depuis son enfance et l'espèce est domestiquée depuis plus de 20.000 ans.
Dans ma famille, il y a eu un brave chien de 100 kgs dont les maîtres ont ignoré longtemps qu'il était un avide tueur de moutons et de chevreuils jusqu'à la découverte d'un charnier non loin de la maison où il vivait. Ils s'en sont séparé en le donnant à une personne qui en était tombé littéralement amoureux, malheureusement un cancer a emporté le chien à l'âge de 5 ans.

Alors que je promenais mon chien je suis tombé nez-à-nez en pleine campagne avec un beau berger allemand mâle de belle taille qui s'est avancé vers nous en hérissant la crinière et en grondant. J'étais prêt à lâcher la laisse de mon chien pour lui permettre de fuir au besoin et, peu rassuré, j'ai avancé la main lentement vers le museau du chien (j'avais lu que si on arrive à poser la main sur le front, c'est gagné !) et...j'ai pu toucher son front. Il a cessé alors de grogné et s'est calmé. Ne pouvons le gardé, pendant 2 jours je suis allé le nourrir : il se tenait dans un bosquet dans un chemin creux et surgissait en silence derrière moi quand je l'appelais. J'ai dû le confier à un dame qui avait déjà plusieurs chiens.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologia.eu
Leslie

avatar

Nombre de messages : 283

MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Mar 11 Sep 2012, 00:34

Pour le loup attaquant l'homme, alors là si tu me lance sur le sujet..
Il n'y a pas d'attaques certifiées, je ne suis pas certaine que les archives de l'Ancien Régime soit très fiable, le loup était alors considéré comme maléfique et cruel, attaquant tout ce qui bouge et bon à abattre, difficile d'être objectif.
Le régime alimentaire du loup est composé exclusivement d'animaux quadrupède, l'homme étant bipède, il ne l'assimile pas comme une proie, mais surtout comme un danger et il a bien raison.
Revenir en haut Aller en bas
Abepar

avatar

Nombre de messages : 1363

MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   Mar 11 Sep 2012, 00:39

Leslie a écrit:
Pour le loup attaquant l'homme, alors là si tu me lance sur le sujet..
Il n'y a pas d'attaques certifiées, je ne suis pas certaine que les archives de l'Ancien Régime soit très fiable, le loup était alors considéré comme maléfique et cruel, attaquant tout ce qui bouge et bon à abattre, difficile d'être objectif.
Le régime alimentaire du loup est composé exclusivement d'animaux quadrupède, l'homme étant bipède, il ne l'assimile pas comme une proie, mais surtout comme un danger et il a bien raison.

L'Homme pas une proie pour le loup ? Moriceau relève plus de 5000 attaques du 15e siècle au XIXe s. (cf ses ouvrages) rien que pour la France, et il n'est pas le seul à avoir traité du sujet. Contrairement à la croyance populaire, c'est au printemps et surtout en été que les attaques était les plus fréquentes et que l'on déploraient le plus de victimes.
Marie-Jeanne Koffmann m'a dit avoir connu des gens qui se sont faits dévorer par le loup.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologia.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mauges. Brebis égorgées : les éleveurs vivent un cauchemar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Cryptozoologie :: Forums Généraux :: 
Divers
-
Sauter vers: