Forum de Cryptozoologie
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionFAQPortail

Partagez | 
 

 Cheval-marin (OCEANS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yofri

avatar

Nombre de messages : 520

MessageSujet: Cheval-marin (OCEANS)   Mer 29 Nov 2006, 13:13

Description anatomique :

Animal marin longiligne de grande taille, caractérisé par une sorte d'ample crinière qui lui flotte sur le cou.
La tête, plutôt effilée vue de profil, rappelle celle du cheval ou du chameau, mais elle est en même temps très large et écrasée au point de paraître losangique, vue de face, et de ressembler alors à celle d'un serpent. Les yeux sont énormes, vraiment démesurés, et orientés vers l'avant. De couleur noire, ils peuvent paraître rouges ou verts, selon l'angle sous lequel la lumière les frappe, exactement comme ceux des Carnivores, ou plus particulièrement des Pinnipèdes. La bouche est largement fendue et paraît ourlée de grosses lèvres claires. Des poils hirsutes hérissent la face et peuvent former comme une moustache. Le cou, moyen à long, est garni d'une ample crinière flottante. Sur le dos, dont on ne voit d'habitude qu'une seule courbure, se distingue parfois une crête dentelée, formée vraisemblablement par des touffes de poils agglomérés par l'eau. La queue a été décrite tantôt comme celle d'un serpent, tantôt comme dentelée et terminée par un fléau. Sans doute n'est-ce qu'une pseudo-queue formée par la jonction des pattes postérieures palmées, jointes dans le plan vertical, et dont l'extrémité d'un seul orteil ou de l'ensemble des orteils a été aperçue parfois dépassant de l'eau. En dehors de cela, les pattes ne sont jamais entrevues, mais étant donné l'anatomie générale de l'animal, on est tenté de croire qu'il en existe deux paires. A moins que la seconde paire n'ait disparu, remplacée par une queue bilobée, festonnée à l'arrière, et dont on verrait parfois un lobe à la faveur d'une contorsion. La peau paraît lisse et très luisante : elle est vraisemblablement couverte d'une fourrure brève et dense, comme celle des otaries. L'animal est uniformément d'une couleur brun foncé ou gris acier à noir au point de paraître parfois bleutée, voire verdâtre, sans doute suivant la teinte de l'eau qui se reflète sur elle. Elle est décrite comme étant d'un brun moins foncé, plutôt acajou, dans les régions tièdes ou chaudes. La crinière, elle, est toujours franchement roussâtre'. La longueur de l'animal oscille entre 10 et 30 mètres. (En dehors d'un chiffre de 60 m, cité une fois, il n'y a guère que dans les vieilles traditions folkloriques norvégiennes qu'on parle d'une longueur de 400 à 550 m.) En fait, il y a de fortes chances pour que celle-ci ne dépasse guère une vingtaine de mètres.

Comportement et habitat :

Le mouvement de propulsion du Cheval-marin est une ondulation verticale très marquée, qui frappe généralement les spectateurs.
La grandeur extrême des yeux, qui font penser à ceux des Lémuriens ou, dans le domaine marin, à ceux des Calmars super-géants, révèle qu'ils sont développés comme chez ces animaux de manière à pouvoir concentrer sur la rétine les lumières les plus faibles. Cela suggère donc que les chevaux-marins vivent habituellement dans la pénombre, mais non dans l'obscurité totale, où les yeux les plus énormes ne seraient d'aucune utilité. En plein jour ces animaux doivent donc circuler à des profondeurs situées au moins entre 100 et 200 mètres, tout comme les énormes calmars, et ils remontent sans doute vers la surface à mesure que la nuit tombe. Le caractère uniforme de leur coloration sombre s'accorde d'ailleurs avec ces moeurs pélagiques semi-profondes. Leur apparition à la surface en plein jour, sous une lumière solaire éclatante, ne peut être qu'assez rare. Elle doit être le résultat de circonstances exceptionnelles, ou alors être nécessitée à intervalles réguliers par les besoins de réoxygénation de ces animaux. La verticalité de leur mouvement ondulatoire de propulsion trahit en effet leur nature mammalienne.
On s'étonnera bien entendu de l'existence d'un mammifère semi-abyssal, dont l'habitat se situerait en somme à des profondeurs marines assez appréciables, en tout cas de plusieurs centaines de mètres. Rappelons toutefois que des Cétacés comme le Cachalot, capables de plonger jusqu'à plus de 1 000 mètres et de rester immergés pendant une heure et demie, doivent souvent se tenir à des profondeurs de cet ordre. Il est d'ailleurs possible que les chevaux-marins soient encore mieux adaptés que les cachalots à vivre normalement entre 100 et 200 mètres. C'est ici qu'interviendrait leur fameuse crinière, qui semble si anormale chez un animal marin. On remarque que plus les animaux sont spécialisés en vue d'une vie marine exclusive, plus ils sont glabres : les Cétacés le sont bien plus que les Pinnipèdes, et même chez les Otaries dites à crinière, cette dernière est d'une longueur très modeste. Aussi Ivan Sanderson, dans une communication privée, se demandait si la crinière signalée chez certains serpents-de-mers ne serait pas formée d'organes respiratoires filamenteux pareils aux « poils » de la Grenouille velue (Trichobatrachus) et qui suppléeraient à la respiration pulmonaire. (Notons à ce propos que chez le Cheval-marin comme chez la Grenouille velue, ces « poils » sont roux, ce qui tient peut-être à leur nature et à leur structure particulières.) Ce serait là un dispositif absolument unique chez les Mammifères.
Peu de témoins ont parlé de la vitesse de déplacement des Chevaux-marins, ce qui n'a rien d'étonnant si ces animaux ne croisent pas normalement à la surface. On peut les supposer toutefois capables d'une grande vitesse, ce que confirme au moins un témoignage : étant donné leurs moeurs pélagiques, ce doivent être par nécessité des animaux prédateurs chassant des proies mobiles. N'étant pas munis comme les Baleines, les Requins baleines ou les Raies Manta d'une bouche vraiment énorme, ils ne pourraient pas se nourrir uniquement de plancton : leurs proies habituelles doivent être des poissons pélagiques et des calmars, donc des êtres très rapides. A cet égard, Sanderson m'a communiqué un détail intéressant sur les serpents-de-mer de la mer d'Arafura, laquelle communique avec la mer de Corail où se situent de nombreuses observations de chevaux-marins
« Les indigènes de la mer d'Arafura, notamment dans les îles Aru, leur donnent un nom qui est l'équivalent de « Ennemis de l'Architeuthis » et affirment que, s'ils sont saisis à l'intérieur d'un atoll par les longs bras d'un calmar géant se trouvant à l'extérieur du récif, ils tranchent tout simplement ces tentacules et les mangent, ou alors ils tirent le céphalopode à eux par-dessus la barrière coralliaire par simple force brutale. »
On peut supposer que cette réputation d'inimitié est fondée sur l'observation fortuite, à la surface, de duels entre un cheval-marin et un calmar super géant, remontant des profondeurs sub-abyssales où ils vivent tous deux. En 1923, en tout cas, on avait été bien près, dans la baie de Nouméa, d'assister à un tel engagement, dont seuls les bruyants éclats et la vision fugitive des deux adversaires avaient pu être perçus.
Distribution géographique
Le Cheval-marin est cosmopolite ou peu s'en faut : en dehors des océans glaciaux et de l'océan Indien, on l'a rencontré un peu partout. Il s'observe surtout, tout près des côtes, dans les zones tempérées du Nord comme du Sud, et, un peu plus au large mais toujours au-dessus du plateau continental, dans la zone plus chaude intermédiaire. Il n'a guère été vu en plein océan. Sans doute est-il lié pour son alimentation à un certain niveau de la pente du plateau continental, caractérisé par une température définie et le degré de salinité qui l'accompagne. Plus la température extérieure est élevée, plus il doit plonger profondément pour retrouver le même « climat marin, et plus il doit, dès lors, s'éloigner de la côte.
On trouve une première série d'observations côtières dans les zones tempérées froides du nord de l'Atlantique (d'une part à proximité du Massachusetts et de la Nouvelle-Écosse, et, d'autre part, à proximité des îles Britanniques et des provinces norvégiennes de Romsdal et de Trôndelag) et dans les zones tempérées froides du nord du Pacifique (à proximité de la Colombie britannique et du sud-est de l'Alaska), bref entre les isothermes + 5° et + 10°.
Une autre série d'observations, faites un peu plus au large cette fois, se situe autour de l'isotherme + 200 tant dans l'Atlantique Nord (où elles s'éparpillent du Portugal aux Canaries, là où le Gulf Stream s'étale en éventail) que dans le Pacifique Nord (où elles sont plus localisées, à savoir au large de la Californie du Sud).
Dans l'hémisphère austral on ne signale pas ou guère d'observations faites entre les isothermes + 5° et + 10°, mais sans doute parce qu'il n'y a pas beaucoup de terres situées dans cette zone de température. On retrouve une série d'observations faites autour de l'isotherme + 20° dans l'Atlantique Sud (au large du rio de la Plata, d'une part, et de la province du Cap, de l'autre) et dans le Pacifique Sud (du Queensland, en Australie, aux Touamotous, en passant par les îles Loyauté, la Nouvelle-Calédonie, les Nouvelles-Hébrides et Fidji).
Quelques observations faites au large de la côte ouest de l'Afrique, semblent trahir une route de migration dans l'Atlantique entre les zones septentrionales et australes. Il est possible qu'il en existe une semblable dans le Pacifique (entre les Touamotous et la Californie) mais aucune observation ne permet encore de l'affirmer. On n'a pas signalé non plus de chevaux-marins dans l'océan Indien.
Chez ce type particulier, on trouve de l'eurythermie, à savoir une adaptation plus souple aux variations de température que chez les autres grands serpentiformes. Dans les régions tempérées les observations ne se limitent pas au plein été mais s'étalent sur toute l'année, tant dans l'Atlantique que dans le Pacifique. Dans le nord de ce dernier océan, les observations paraissent même plus rares en été que pendant le reste de l'année. Il est évident que cet animal pélagique, aux moeurs nocturnes ou abyssales, recherche son climat optimum en profondeur, le long de la pente du plateau continental plutôt qu'au gré des fluctuations de températures saisonnières. Dans les régions chaudes, où il passe en cours de plongée par des températures extrêmes, son eurythermie est une nécessité vitale.


(extrait de : "Le Grand Serpent de Mer" - Bernard Heuvelmans)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologie.net
Nunda

avatar

Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Dim 04 Nov 2007, 22:25

Bonne description, le livre doit vraiment être intéressant !

Yofri, crois à leur existence ?
Revenir en haut Aller en bas
Yofri

avatar

Nombre de messages : 520

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Jeu 08 Nov 2007, 18:30

Je ne dis pas que je crois de manière formelle en leur existence mais je pense qu'une telle créature doit pouvoir exister.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologie.net
Nunda

avatar

Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Jeu 08 Nov 2007, 22:22

Oui, je trouve qu’il ne faut pas prendre les gens qui ont vu une bête ou bien prendre les indigènes pour des insensés ou des fous .
Revenir en haut Aller en bas
Senna

avatar

Nombre de messages : 795

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Jeu 08 Nov 2007, 22:28

Merci Yofri j'ai pas encore ce livre-là...Le Cadborosaurus fait partie de groupe c'est bien ça?
Revenir en haut Aller en bas
LombriX

avatar

Nombre de messages : 1677

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Jeu 08 Nov 2007, 22:40

De groupe? Qu'entends-tu par-là?
Revenir en haut Aller en bas
Senna

avatar

Nombre de messages : 795

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Jeu 08 Nov 2007, 22:45

De *ce* groupe désolée...Du groupe des chevaux-marins donc...
Revenir en haut Aller en bas
Yofri

avatar

Nombre de messages : 520

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Ven 09 Nov 2007, 09:40

Oui tout a fait Senna.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologie.net
Nunda

avatar

Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Ven 29 Aoû 2008, 16:07

hippocampe géant, impossible ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Yofri

avatar

Nombre de messages : 520

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Ven 29 Aoû 2008, 17:09

Euh .... ça serait alors un grooooooooooooooooooooooooooooos hippocampe.^^

De plus la présence de poils indique très fortement qu'il s'agit d'un mammifère et plus particulièrement d'un pinnipède.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologie.net
Nunda

avatar

Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Ven 29 Aoû 2008, 17:58

Bah, des filaments ayant une fonction particulière pr l’espèce. Very Happy

Bon de toute façon on peut dire que l'animal en question à une tête de cheval ou de chameaux !

Il y longtemps, sur TV5 je crois j'ai vu un mini reportage où il était questions de marins pécheurs canadiens, qui en remontant leurs filets, ont aperçut 2 gros animaux,(des monstres ils disaient).
Les animaux n'étaient pas prient ds le filet mais ils étaient à proximité.
Ils les décrivaient comme ayant une tête de chameau avec de gros yeux les fixent , et un long cou, ils parlaient aussi de bosse derrière les animaux, mais je ne rappelle plus des dimensions qu'ils ont donner des bêtes, cependant, elles étaient de taille respectable.
A la vu de cette bête un des pécheurs a presque manquer de se retenir !

Je ne sais pas si quelqu'un d'autre à vu se reportage sur TV5 ?
Revenir en haut Aller en bas
Alaix

avatar

Nombre de messages : 51

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Jeu 16 Avr 2009, 19:01

D'après les descriptions de ces créatures, ne pourraient elles pas être apparentées à divers cryptides lacustres(long cou, poils, bosses,...)? Ne pourraient on pas imaginer qu'elles remonteraient parfois les cours d'eau pour suivre les migrations de saumons ou d'anguilles ce qui expliqueraient leur présence dans certains lacs, je crois que cette idée a déja était formulée.

Est ce possible, qu'en pensez vous?


Dernière édition par Alaix le Jeu 16 Avr 2009, 20:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yofri

avatar

Nombre de messages : 520

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Jeu 16 Avr 2009, 19:22

Certaines descriptions de cryptides lacustres font en effet penser au Cheval-marin, comme le Kelpie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologie.net
Nunda

avatar

Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Jeu 16 Avr 2009, 23:23

Revenir en haut Aller en bas
RFOM

avatar

Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Ven 24 Avr 2009, 10:51

On dirait le dragon du film Outlander!
L'auteur ce serait il inspiré du Cheval marin?!



Revenir en haut Aller en bas
http://www.tetinou.fr/
Yofri

avatar

Nombre de messages : 520

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Ven 24 Avr 2009, 13:37

Je ne pense pas RFOM.
On dirait plutot qu'il ressemble a un Kroot (une des races de l'univers Warhammer 40000) avec une queue.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologie.net
Powow

avatar

Nombre de messages : 347

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Ven 24 Avr 2009, 13:47

C'est moche un kroot... ça a pas une tête très équine...
Revenir en haut Aller en bas
hellboy57

avatar

Nombre de messages : 242

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Lun 12 Oct 2009, 01:22

Ami du soir , bonsoir, j'ai écris un article sur le cadborosaurus appelé familièrement Caddy, et en particulier sur la carcasse du jeune spécimen retrouve en 1937 si sa vous intéresse.

http://hellboy57.e-monsite.com/rubrique,caddy,272845.html

Laissez moi vos impressions SVP
Revenir en haut Aller en bas
LombriX

avatar

Nombre de messages : 1677

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Lun 12 Oct 2009, 02:14

hellboy57 a écrit:
Ami du soir , bonsoir, j'ai écris un article sur le cadborosaurus appelé familièrement Caddy, et en particulier sur la carcasse du jeune spécimen retrouve en 1937 si sa vous intéresse.

http://hellboy57.e-monsite.com/rubrique,caddy,272845.html

Laissez moi vos impressions SVP
Un de mes dossiers d études Razz

Pas trouve comment on met des coms, ça doit être la fatigue.

Suite a un travail de recherche, j ai découvert quelques éléments plutôt intéressants quant a notre Caddy jamais cite dans les bouquins. J aimerai en discuter avec Mr Barloy mais je ne sais comment le contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Long John

avatar

Nombre de messages : 303

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Lun 12 Oct 2009, 23:06

Très bien fait, merci à toi.
Revenir en haut Aller en bas
hellboy57

avatar

Nombre de messages : 242

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Lun 12 Oct 2009, 23:24

je vous remercie mais avoir vos avis d'expert sur mon site aussi serait un plus, si vous voulez bien et pour les coms vous pouvez les mettre j'avais désactivé les coms sans le faire exprés!
Revenir en haut Aller en bas
Clarika83

avatar

Nombre de messages : 43

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Dim 18 Oct 2009, 17:54

Les Iles Aku ? Quand j'y retournerais j'emporterait mon matériel d'équitation alors ^^
Revenir en haut Aller en bas
Borealis

avatar

Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Dim 14 Nov 2010, 12:18

Bon ben j'apporte ma toute petite contribution.

L'Hippocampe, ou Cheval-Marin, était au monde sous-marin ce que le cheval était au nôtre : un étalon puissant et une créature pleine de grâce et de beauté. L'Hippocampe associait la vitesse, l'intelligence du cheval au milieu marin du poisson.

Queue de poisson et fausse fourrure
L'Hippocampe a une tête et un buste de cheval qui s'affine pour se terminer par une longue queue de poisson serpentine. Il a des membres avant de cheval, au bout desquels on trouve non des sabots mais des nageoires. La queue puissante propulse le cheval marin dans l'eau à une vitesse extrême tandis que ses pattes avant lui permettent de manœuvrer avec aisance et lui fournissent un moyen rudimentaire de se déplacer sur la terre ferme.
Bien que la moitié du corps ressemble à celle d'un mammifère, elle est en réalité plus proche de celle d'un poisson par bien des aspects. Son pelage est en réalité constitué de toutes petites écailles (contrairement à celles de la partie arrière du corps qui sont grosses). Les Hippocampes respirent sous l'eau grâce à un système de branchies améliorées. Ils sont vivipares et se reproduisent d'une manière très semblable à celle du dauphin ou d'autres mammifères marins.
Comme leurs homologues terrestres, les Hippocampes sauvages écument les mers en troupeau et broutent dans des champs d'algues. Menacés par des requins ou d'autres prédateurs, ils se regroupent autour du plus jeune et cherchent refuge dans les forêts de varech. Difficiles à dresser, ils deviennent d'excellentes montures
- véloces et agiles, farouches dans la bataille, mais dociles avec leur maître - si on y parvient.

Carte d'identité
-Nom Latin : Equopisce hippocampi
-Habitat : Eaux côtières et chaudes
-Longévité : 30-40 ans
-Taille : 1,20m-1,50m à l'encolure, 3m-3,60m de long
-Rép. Géographique : Méditerranée (Grèce, Turquie), Mer Rouge, Océan indien (côtes africaines).

Bon c'est pas vraiment le même que vous mais c'est intéressant, non ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Lun 15 Nov 2010, 03:28

Références, stp !!!
Revenir en haut Aller en bas
Borealis

avatar

Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Lun 15 Nov 2010, 17:24

Abepar a écrit:
Références, stp !!!

Oui, oui, mais j'ai pas fini de copier !
La référence c'est : "Histoire Naturelle du monde Surnaturel" (de la SCL, je ne sais pas si elle existe...).
Revenir en haut Aller en bas
Armand Le Biar

avatar

Nombre de messages : 60

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Lun 15 Nov 2010, 18:58

Histoire naturelle du monde surnaturel : un nano-résumé de ce livre. Ce mélange des genres me laisse rêveur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Lun 15 Nov 2010, 19:20

Je vois l'ouvrage (Edition Hors Edition)...que je possède dans la section "fictions cryptozoologiques" car la fameuse Société Cryptozoologique de Londres dont les dossiers sont publiés ici ...n'a jamais existé.
L'art du bon canular est de mélanger informations cryptozoologiques (ou scientifiques) réelles avec mythologie et fiction.


Dernière édition par Abepar le Mar 16 Nov 2010, 11:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Borealis

avatar

Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Mar 16 Nov 2010, 11:37

Ok
Revenir en haut Aller en bas
wolf-chris

avatar

Nombre de messages : 6

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Jeu 28 Avr 2011, 17:10

Je crois fort probable l'existence d'un tel spécimen d'équidé marin (est-ce le bon terme? ^^)
Possible évolution d'un animal de l'ere Jurassique ou Mésozoïque. De plus ses caractéristiques de types équidés peuvent laisser croire a une évolution vers l'état mammifère actuel (style baleine) tout en gardant des gênes de l'ancienne ère. Après la vie en profondeur est plus que logique (car le fond marin reste peu ou pas exploré par l'humain, n'ayant pas le matériel nécessaire )
(Oui mon explication peut sembler confuse et je m'en excuse à l'avance =D )
Revenir en haut Aller en bas
nessie 88

avatar

Nombre de messages : 26

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Ven 22 Juil 2011, 12:58

quelle espèce à ton avis ?(la signification de Cadborosaurus c'est quoi ? scratch)
Revenir en haut Aller en bas
raptor59

avatar

Nombre de messages : 38

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Lun 17 Sep 2012, 23:15

Dans Cadbosaurus, il-y-a lézard ou reptile déjà ^^
Sinon, le truc du cheval marin m'intrigue au plus haut point ...
Revenir en haut Aller en bas
Abepar

avatar

Nombre de messages : 1363

MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   Mar 18 Sep 2012, 02:12

raptor59 a écrit:
Dans Cadbosaurus, il-y-a lézard ou reptile déjà ^^
Sinon, le truc du cheval marin m'intrigue au plus haut point ...
Tout d'abord il s'agit du CadboROsaurus.
Le nom est construit sur le nom de Cadboro Bay, endroit où l'animal a été vu souvent. De quelle espèce ? Ca, c'est la question à 5 balles : si on le savait on ne devrait plus le chercher.
En dépit du nom, il y a de grandes chances qu'il puisse être un mammifère.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cryptozoologia.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cheval-marin (OCEANS)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval-marin (OCEANS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Cryptozoologie :: Les Cryptides :: 
Animaux Aquatiques
-
Sauter vers: