forum de cryptozoologie


Le mystère Cousteau

Partagez
avatar
MadMax

Nombre de messages : 57

Le mystère Cousteau

Message par MadMax le Ven 28 Déc 2007, 23:53

Je ne l'ai pas encore vu sur le forum et comme on sait pas trop de quoi il s'agit, j'ai préféré lui consacrer un topic dédié.

Alors, ça va pas être très original puisqu'il ne semble circuler sur le net que 2 textes sur cette histoire (c'est fou comme on peut vite tourner en rond sur Internet) mais bon ça constituera la base on va dire:

L'affaire éclata le 26 juin 1995:

Stéphane Swirog, livre l'information, rapportant briévement une histoire relatée par l'un des de ses collégues militaires stationnés à Djibouti: il s'agissait d'une découverte effectuée par le commandant Cousteau dans une fosse marine au large de Djibouti en 1986, ou se situent des ilots dans le golfe de Tadjoura et plus particulièrement dans la passe de El-Kharab. Selon le commandant, elle n'aurait pas été révélée car elle aurait entrainé des conséquences trop importantes sur les connaissances actuelles.

L'expérience aurait consisté à immerger une carcasse de chameau dans une cage destinée à l'observation des requins et la cage en serait ressortie broyée comme par quelque créature formidable. Aucune preuve confirme le sujet mais cette rumeur est trés répandue en république de Djibouti. En 1996, un autre témoignage d'un militaire qui été en mission dans la région. Selon ce dernier, l'équipe Cousteau serait arrivée à Djibouti et aurait effectivement plongé une carcasse dans une cage, et celle-ci aurait été entiérement broyée lors de sa remontée.

Le commandant aurait plongé et vu quelque chose: il aurait déclaré que ce qu'il avait vu était trop important pour le dévoiler à l'humanité. La découverte du commanant serait-elle "la chose" dont parle Pierre Clostermann ? L'étude des grands fonds et des fosses abyssales est encore incomplète et si cette information se révélait exacte, elle confirmerait sans aucun doute l'existence d'une espèce animale particulièrement fantastique, inconnue ou à redécouvrir.

Quelle créature aurait pu pulvériser une cage aux requins, attirée par un appàt ? Le premier sur la liste est connu : il s'agit du grand requin blanc (Carcharodon Carcharias). Un tel grand blanc, si puissant soit-il, serait-il capable de broyer une cage à requins ? On peut en douter, surtout connaissant le savoir-faire et la compétence de l'équipe Cousteau.

Elargissons donc notre champ de recherches dans la famille des requins et venons-en bien sur à l'ancétre du grand blanc, à savoir le gigantesque carcharodon megalodon du miocène. Il s'agit probablement du plus gros poisson ayant jamais vécu, avec une taille oscillant entre 15 à 25 mètres et des dents de 20 centimètres de haut, les màchoires de ce super géant des mers ayant une ouverture oscillant entre 1,50m et 1,80m.

En 1954, le cotre Australien Rachel Cohen passait en cale séche à Adelaide pour un carénage: il est trés interessant de noter que le demi cercle décrit par l'implantation des dents et des traces avait pratiquement un mètre de rayon. Le capitaine dudit bateau a eu souvenir d'un gros choc s'etant produit de nuit lors d'une tempète au large de Timor. Aprés une étude approfondie de la coque, des ichtologues Australiens ont conclu que l'animal possesseur d'une telle dentition devait mesurer approximativement 24 mètres. Il y a quelque part dans le pacifique, sans doute normalement en grande profondeur, des requins de la pire espèce ayant cette taille.
Closterman cite dans son livre de témoignage de David G.Stead du museum de Sidney qui écrivait en 1963 dans "sharks and rays of australien seas" :

" J'ai eu entre les mains des dents de carcharodon draguées dans le pacifique; ce n'étaient pas des fossiles, quelques unes étaient mème trés récentes et avaient appartenu à des spécimens de 25 à 30 mètres de long."

L'aire de répartition du grand blanc est immense; il est connu dans toutes les mers du monde. Quand au carcharodon megalodon, s'il existait encore, il devrait habiter les mèmes biotopes mais certainement à des profondeurs plus proches de celles ou sont censés vivre les calmars géants.

Noel Kemp, géologue agréé du Tasmanian Museum, compare dans l'illustration une dent fossile avec la machoire complète d'un grand blanc qui avait une longueur de 5 mètres: la grosseur de la dent fossile indique qu'elle a appartenu à un requin de 12 mètres de long. Il ne serait donc pas étonnant de trouver au large de Djibouti de tels animaux, le grand blanc fréquentant du reste cette zone de l'océan indien.

Un animal préhistorique ?

Mème si l'hypothèse du carcharodon megalodon est séduisante, d'autres suspects pourraient fort bien étre retenus. On peut penser au Mosasaure, qui vivait au crétacé, à la fin de l'ére secondaire. Il s'agissait d'énormes lézards dont le corps faisait penser à celui d'un énorme crocodile. Avec leurs puissantes dents, ils pouvaient broyer n'importe quoi et pourquoi pas une cage à requins ? Ces animaux avaient une longueur oscillant entre 12 et 15 mètres et étaient les grandes terreurs des océans de l'époque. Ils sont officiellement éteints depuis 70 millions d'années mais sous la dénomination de serpent de mer, on retrouve souvent leur silhouette caractéristique de trés grand crocodile. (voir dossier sur le mosasaure)

Au crétacé inférieur vivait le kronosaurus qui était le plus grand et le plus lourd des plésiosaures à cou court de la région australienne et qui était une version reptilienne de notre actuel cachalot. Son cràne aplati au sommet, long et massif, mesurait 3 mètres, pratiquement le quart de la longueur totale de son corps, et était plus grand et plus fort que celui du plus gigantesque des dinosaures carnivores. La longueur totale de l'animal était évaluée entre 12 et 15 mètres. L'un de ses derniers représentants est certainement celui qui fit la stupeur de l'équipage de l'U 28, le 30 juillet 1915.

Le sous-marin torpilla dans l'atlantique nord le navire britannique Iberian et à la suite de l'explosion sous-marine de ce dernier, les membres de l'U 28 aperçurent avec les débris de l'épave un gigantesque animal soulevé par la déflagration: selon le rapport du commandant du sous-marin, Georg Gunther Freiherr Von Forstner, l'animal qui disparut dans l'eau au bout de 10 à 15 secondes meurait environ 20 mètres de long et ressemblait par sa forme à un crocodile, avec quatre membres munis de puissantes palmures et une longue tète s'effilant en pointe. Etonnant témoignage, surtout lorsque l'on sait qu'il vient d'un marin professionnel.

Une pieuvre géante ?

Le dernier prétendant à ce mystère pourrait étre, comme le suggére Christian le Noel, cryptozoologue reconnu par ses nombreuses expériences sur le terrain, une pieuvre géante de type grégaire vivant dans d'immenses trous ou cavernes et n'ayant aucune raison de remonter à la surface. L'exemple le plus significatif de l'existence de tels monstres est celui relatif au cadavre retrouvé à Saint-Augustine en 1896, dont les restes immenses appartenaient à une espéce de pieuvre dont les mensurations n'ont aucune commune mesure avec les plus grosses que nous connaissons actuellement. Des pieuvres inconnues aussi grandes n'auraient aucune difficulté à broyer des cages à requins. C'est certainement la piste la plus intéressante à suivre, c'est aussi la croyance des indigénes de la régions.

Tout est possible à ce stade de l'enquète. Le seul élément à notre disposition, matériel mais non visible, est le fait que la cage à requins fut broyée par quelque animal ayant une force considérable. L'élément qui nous manque est celui concernant l'état de la dite cage et nous ne savons pas non plus si les indices relevés à son examen sauraient nous faire remonter jusqu'à la véritable identité de l'agresseur.

Notons que dans son ouvrage "Monstres des lacs et des Océans" (éditions plein sud, 1996) Richard D. Nolane précise que d'aprés Jean Jacques Barloy, le commandant cousteau aurait réussi à filmer le monstre et conserverait le document dans un coffre avec ordre de ne jamais l'en sortir car il serait de mauvaise qualité et néfaste à sa réputation. Il y aurait aussi une brochure qu'un des correspondants de Barloy aurait eue entre ses mains.

Barloy au cours de l'émission Sciences au naturel de Marie-Odile Monchicourt diffusée le 5 octobre 1987 sur france-inter, révéla :

" Le monstre de Djibouti vivrait dans le Koubé, qui est une sorte de petite mer intérieure aux eaux noires et bordées de falaises verticales. Le monstre y serait entré autre-fois et ne pourrait plus en ressortir (soit parce qu'il a grandi, soit parce que les courants l'empèchent de partir). Cette créature ressemblerait à une gigantesque raie. Tous les ans aurait lieu une cérénomie organisée par des habitants du lieu qui considéreraient la bète comme un dieu de la mer. Ils descendent dans les eaux noires du Koubé un chameau vivant, dans une cage, en guise d'offrande. trente secondes aprés ils remontent la cage mais celle-ci ainsi que le camélidé ont disparu. Il y a eu entre-temps quelques remous pour témoigner du drame. Cousteau aurait parait-il réussi à filmer le monstre. Il conserverait le document dans un coffre-fort, avec ordre de ne jamais le sortir. En effet, le film serait de mauvaise qualité et Cousteau craindrait pour sa réputation. Il aurait également écrit une brochure intitulée: la bète ou la chose "

En dehors de ce témoignage qui passa sur les ondes, il y a un mutisme complet sur le film et la brochure.

Comme le disait le commandant cousteau :

" Mes amis, je crois que la mer nous réserve encore bien des surprises......."

Voila un témoignage trouver sur un forum , qui semble confirmé cette plongée de Cousteau au large de Djibouti ce jour là et de leur découverte.

QUOTE
Je pense que la fameuse histoire de la cassette enfermée dans un coffre n'est qu'une pure chimère, une légende inventée avec le temps pour solidariser les gens autour d'un beau rêve. Ne vous inquiétez pas pour ça, la personne avec laquelle j'ai souvent parlé et qui a bien connu Cousteau m'a dit que s'il y avait eu quelque chose de visible, Cousteau aurait foncé à la première chaine télé pour passer la chose. Je pense que cette bande a dû être purement et simplement mise à la poubelle. Par contre, je confirme, ce que Cousteau a vu fut le plus grand choc de sa vie. Il n'a plus regardé la mer de la même manière depuis. Il a réellement été effrayé par quelque chose qui a eveillé chez lui des peurs anciennes. Il a vraiment été choqué, ce qui expliquerait que le film ait été complètement raté.

[...]

J'ai été mis en contact, par l'intermédiaire de mon père, avec un homme qui y était ce jour-là, ce jour où Cousteau est remonté et qu'il était pâle comme quelqu'un qui venait de voir un fantôme. Cousteau n'était pas un mytho, il était simplement un homme d'honneur et un homme de conviction. Ce qu'il voulait, à mon humble avis, c'était de pouvoir rencontrer à nouveau cette étrange bestiole, mais comme il l'avait fait avec les grands requins blancs, sans armes ni filet, avec une caméra tout simplement. Et je pense également que si cela avait été rendu possible il serait allé jusqu'à toucher l'animal. C'était ça Cousteau, pas un suicidaire, mais un homme qui avait un profond amour pour la faune des océans, y compris pour un phénomène pareil. Une chose est certaine, mon père et moi avons longuement causé avec cet homme, et je peux vous garantir que c'était la première fois dans toute sa carrière qu'il voyait Cousteau totalement effrayé, comme un gosse. Alors non, l'histoire n'a jamais été inventée et elle est authentique. Cela dit, pour la question de la fameuse cassette je suis plus que sceptique, puisque la personne, présente lors des faits, a affirmé qu'il n'y avait rien de regardable, rien de caché. Cela on peut le mettre sur le compte de la légende qui en a été faite.

Enfin, pour ce qui est de la fameuse cage, je précise qu'il s'agissait d'un alliage spécial sur lequel même un requin blanc se serait cassé les dents. Or, lorsque celle-ci a été remontée, la cage était broyée, non pas simplement abîmée ou tordue, mais compressée par plusieurs tonnes de pression, comme si une mâchoire énorme l'avait mâchée comme un chewing-gum. Ça aussi c'est authentique !

Source:
http://membres.multimania.fr/belcrypto/lemysterecousteau.htm
avatar
sandman

Nombre de messages : 118

Re: Le mystère Cousteau

Message par sandman le Lun 31 Déc 2007, 19:12

J'avais déjà lu un témoignage de ce genre à propos de Cousteau. Il suffirait de convaincre un des membres de son équipage de parler. Cousteau n'a certainement pas gardé cette histoire pour lui et elle a du faire l'objets des conversations à bord de la calypso.
Mon avis tout personnel est une hésitation entre un mégalodon et une pieuvre géante.

Le problème, c'et que les scientifiques "ordinaires" ne feront pas le moindre effort pour rechercher ces créatures. Ils refusent systématiquement d'accepter le moindre début d'idée que ces créatures existent. Ce n'est même pas la raison pure qui les motive, ce sont des lobbies qui "règnent" dans les milieux scientifiques.


Dernière édition par sandman le Dim 23 Mar 2008, 16:30, édité 1 fois
avatar
LombriX

Nombre de messages : 1628

Re: Le mystère Cousteau

Message par LombriX le Mar 01 Jan 2008, 22:05

J'ai un ami militaire gradé qui va souvent à Djibouti, je vais lui demander s'il peux trouver quoi que ce soit, mais j'en doute
avatar
Anubis

Nombre de messages : 18

Re: Le mystère Cousteau

Message par Anubis le Ven 04 Jan 2008, 21:51

Ce n'est pas impossible, on a déjà découvert des coelacanthe que l'on croyait éteind.

Donc ce n'est pas improbable.
avatar
Parson

Nombre de messages : 110

Re: Le mystère Cousteau

Message par Parson le Mer 19 Mar 2008, 19:39

Ca en est ou avec ton amis de djibouti Keno?

Moi j'ai lu sur le net le témoignage d'un soldat qui racontait que tous ceci était probablement du folklor, qu'il était sur l'eau tous le temps et qu'il na jamais rien vu d'étrange!
avatar
Mikerynos

Nombre de messages : 337

Re: Le mystère Cousteau

Message par Mikerynos le Mer 19 Mar 2008, 20:22

Je ne l'ai pas encore vu sur le forum et comme on sait pas trop de quoi il s'agit, j'ai préféré lui consacrer un topic dédié.
Il y a un sujet sur le forum:
http://www.cryptozoologie-france.com/cryptides-aquatiques-f8/l-affaire-cousteau-t604.htm
avatar
LombriX

Nombre de messages : 1628

Re: Le mystère Cousteau

Message par LombriX le Jeu 20 Mar 2008, 07:05

Parson a écrit:Ca en est ou avec ton amis de djibouti Keno?
Il est en France en ce moment, faut attendre qu'il y retourne
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Le mystère Cousteau

Message par Long John le Jeu 11 Déc 2008, 21:36

il y a aussi une pieuvre geante qui s'est echoué sur les cotes du chili en 2003. bizarre qu'on n'en entende pas parler plus que ça!
avatar
sabertiger

Nombre de messages : 238

Re: Le mystère Cousteau

Message par sabertiger le Ven 12 Déc 2008, 18:13

quelques précisions: on ne dit pas "plésiosaure a cou court" mais pliosaure et le dinosaure carnivore au plus grand crâne est le spinosaurus (enfin je crois) avec un crâne de 2 mètres de long et 18 pour le corps entier, mais le spinosaurus est principalement piscivore.
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Le mystère Cousteau

Message par Long John le Ven 12 Déc 2008, 19:55

mais le spinosaurus était un dinosaure terrestre,il me semble?
avatar
sabertiger

Nombre de messages : 238

Re: Le mystère Cousteau

Message par sabertiger le Sam 13 Déc 2008, 12:08

oui le spinosaure est un dinosaure terrestre, c'est le dinosaure terrestre au plus grand crâne

Invité
Invité

Re: Le mystère Cousteau

Message par Invité le Dim 14 Déc 2008, 16:28

Long John a écrit:il y a aussi une pieuvre geante qui s'est echoué sur les cotes du chili en 2003. bizarre qu'on n'en entende pas parler plus que ça!

Concernant la "pieuvre" du Chili, va voir dans la section des brèves sur mon site : tu as toute l'histoire.
avatar
Long John

Nombre de messages : 304

Re: Le mystère Cousteau

Message par Long John le Dim 14 Déc 2008, 17:33

merci beaucoup
avatar
Sibowi

Nombre de messages : 201

Re: Le mystère Cousteau

Message par Sibowi le Jeu 08 Oct 2009, 20:45

Je suis actuellement à Djibouti, je confirme ici l'existence de cette histoire qui n'est pas si vieille, j'en entends énormément parler. Je vais ces prochains jours essayer d'en savoir un peu plus auprès des locaux ou de militaires qui étaient ici à cette période. On m'a d'ailleurs dit (à ne pas croire tant que je n'aurai pas confirmation de plusieurs témoins ou des preuves photos ou autres) que la cage avait été fabriquée à la Base Aérienne 188.
En tout cas, ce qui est un fait avéré, c'est que le Goubet, l'endroit où a eu lieu la plongée du dromadaire (ou chèvre selon les versions) dans la cage, est un des endroits les plus chauds (si ce n'est le plus chaud) de la planète, les pierre volcaniques restituent continuellement un chaleur emmagasinée quotidiennement pour atteindre jusqu'à 80°C au niveau du sol en saison chaude, souvent plus de 60°C dans l'air au soleil, les eaux (en surface, avant le tombant) dépassent les 35°C. Pour la faune, énormément de squales (requins bleus, requins baleines, requins nourrices, requins marteaux,requins tigres, raies), pas de grand blanc par contre.
En tout cas, il m'est déjà arrivé de faire du canoé dans ce coin et pour l'instant, rien eu à observer, malheureusement (quoique, aurais-je encore été là pour en témoigner?)

Invité
Invité

Re: Le mystère Cousteau

Message par Invité le Jeu 08 Oct 2009, 21:52

sabertiger a écrit:oui le spinosaure est un dinosaure terrestre, c'est le dinosaure terrestre au plus grand crâne
TOUS les dinosaures sont terrestres. Parler de dinosaure terrestre est un pléonasme. C'est comme si tu disais poisson aquatique

Le Carcharodon megalodon n'est plus considéré, par beaucoup de paléontologues, comme l'ancêtre du requin blanc, mais serait plus proche du requin mako selon les dernières études. Un nouveau genre fut créé Carcharocles . Il aurait vécu jusqu'il y a 10.000 ans coiree au-delà


Dernière édition par Abepar le Ven 09 Oct 2009, 23:06, édité 4 fois
avatar
Mikerynos

Nombre de messages : 337

Re: Le mystère Cousteau

Message par Mikerynos le Ven 09 Oct 2009, 22:20

Je serais curieux de savoir sur quelle base ou info, Cousteau à eu l'idée de faire une expérience dans ce coin précis.
avatar
Sibowi

Nombre de messages : 201

Re: Le mystère Cousteau

Message par Sibowi le Ven 09 Oct 2009, 23:03

Il aurait été dans la zone pour autre chose et suite à des témoignages de djiboutiens aurait tenté ce que l'on sait.
Je suis sur zone pour quelques mois encore, je vais essayer de consolider ou d'invalider les on-dit

Invité
Invité

Re: Le mystère Cousteau

Message par Invité le Ven 09 Oct 2009, 23:29

Sibowi a écrit:Il aurait été dans la zone pour autre chose et suite à des témoignages de djiboutiens aurait tenté ce que l'on sait.
Je suis sur zone pour quelques mois encore, je vais essayer de consolider ou d'invalider les on-dit

Ne laissez aucun témoignage non-vérifié et rencontrez les témoins de première ligne s'ils sont toujours en vie. Dans le cas contraire un membre de la famille auquel ce dernier se serait confié ferait l'affaire. Essayez de trouver des éléments matériels. Ce sera un travail de longue haleine sans doute. Bon courage !
avatar
Sibowi

Nombre de messages : 201

Re: Le mystère Cousteau

Message par Sibowi le Dim 22 Nov 2009, 05:49

Je ne me suis pas encore rendu sur la zone du Goubet, ai juste été nager pas très loin avec les requins baleine. Le club avec lequel j'y suis allé organise parfois des plongées dans cette zone par contre, ce jusqu'à plus de 50 mètres, et depuis plusieurs années sans n'avoir rien vu de plus que le connu. La pêche au gros est aussi monnaie courante dans cette zone. Conclusion: s'il y a quelque-chose, cela vit très profondément et ne remonterait que très rarement sinon jamais (l'hypothèse mégalodon supporte-t-elle cette contrainte?).

J'ai quand même trouvé ceci sur un site de tourisme djiboutien (http://www.adjib.dj/tourisme/nature.php):

"Le Goubet a toujours pâti d'une réputation maléfique. La légende veut en effet qu'en des temps reculés il y ait eu en cet emplacement, que l'on appelle maintenant " le gouffre des démons" une "grande montagne couronnée de feu" qui aurait disparu sous l'invasion des eaux dans une confusion indescriptible. Depuis, les abîmes du Goubet seraient fréquentées par des démons qui tireraient vers les profondeurs tous les audacieux osant s'aventurer sur ses eaux."

Jolie légende, d'où est-elle née?
avatar
DaleCooper

Nombre de messages : 11

Re: Le mystère Cousteau

Message par DaleCooper le Dim 22 Nov 2009, 09:11

"Le Goubet a toujours pâti d'une réputation maléfique. La légende veut en effet qu'en des temps reculés il y ait eu en cet emplacement, que l'on appelle maintenant " le gouffre des démons" une "grande montagne couronnée de feu" qui aurait disparu sous l'invasion des eaux dans une confusion indescriptible. Depuis, les abîmes du Goubet seraient fréquentées par des démons qui tireraient vers les profondeurs tous les audacieux osant s'aventurer sur ses eaux."



Une pieuvre géante ?
avatar
tyranika

Nombre de messages : 25

Re: Le mystère Cousteau

Message par tyranika le Lun 30 Nov 2009, 09:18

personnellment, je pencherait plutot pour le megalodon!

une pieuvre ne peut pas broyer une cage, après ça dépend de la résistance de cette dernière!
avatar
hellboy57

Nombre de messages : 242

Re: Le mystère Cousteau

Message par hellboy57 le Lun 30 Nov 2009, 14:37

tyranika a écrit:une pieuvre ne peut pas broyer une cage, après ça dépend de la résistance de cette dernière!

Je n'en suis pas convaincu, une pieuvre me semble avoir beaucoup de force, je vais faire quelques recherches et j'avancerai mes sources! Le sujet m'intéresse beaucoup, je vais d'ailleurs en parler sur mon site prochainement!

Twisted Evil

Max

Nombre de messages : 33

Re: Le mystère Cousteau

Message par Max le Lun 30 Nov 2009, 14:44

Il faut demander à un spécialiste de la faune sous marine.
On peut toujours essayer de chercher sur le web mais rien ne remplacera un avis d'une personne qui en a fait son métier.
avatar
hellboy57

Nombre de messages : 242

Re: Le mystère Cousteau

Message par hellboy57 le Lun 30 Nov 2009, 16:16

La force des ventouses a été mesurée en laboratoire. Une pieuvre commune de 1,3 à 2,5 kg peut tracter une proie de 18 kg !

http://www.dinosoria.com/pieuvre.htm

Donc j'ai fait un petit calcul en imaginant que la créature de Cousteau pourrait peser une tonne.

Force exercée au KG:
18 / 2.5= 7.2kg/kg

Pour une créature d'une tonne:
7.2 X 1000= 7200 kg qu'une créature d'une tonne pourrait tirée

Bien sûr ce n'est pas la force que la créature pourrait exercer par pression pour broyer une cage, mais j'ai vu quelques vidéos témoignant de son obstination quand une pieuvre essaie de s'introduire dans un espace clos.


Dernière édition par hellboy57 le Lun 30 Nov 2009, 20:57, édité 1 fois
avatar
julio

Nombre de messages : 42

Re: Le mystère Cousteau

Message par julio le Lun 30 Nov 2009, 18:55

Ce qui m'étonne un peu dans cette histoire, c'est que personne n'ait eu l'idée d'interroger un membre de l'équipe cousteau sur cette affaire....Tant qu'il n'y aura pas eu de témoignage direct,je crois que tout le monde se doit de rester prudent sur le sujet,et de l'aborder avec un minimum de recul.
Avant de spéculer,tentons une démarche auprès de ces personnes.

Max

Nombre de messages : 33

Re: Le mystère Cousteau

Message par Max le Lun 30 Nov 2009, 20:00

Tout à fais d'accord avec mon collègue Julio.
avatar
hellboy57

Nombre de messages : 242

Re: Le mystère Cousteau

Message par hellboy57 le Lun 30 Nov 2009, 20:07

julio a écrit:Avant de spéculer,tentons une démarche auprès de ces personnes.

Qui a spéculé Julio? Mes informations sont vraies et il ne s'agit que d'un procédé mathématique qu'on appelle la proportionnalité! Tu peux interroger les témoins si tu les retrouves et j'en serai heureux pour toi mais en attendant nous émettons des hypothèses c'est tout!

Max

Nombre de messages : 33

Re: Le mystère Cousteau

Message par Max le Lun 30 Nov 2009, 20:25

Perso je met pas en doute tes informations et j'ai moi même vue la vidéo qui en dit long sur ses mollusques.
Mais comme je l'ai dit plus haut avoir l'avis d'une personne qui si connais est tjrs agréable et bien utile.
avatar
julio

Nombre de messages : 42

Re: Le mystère Cousteau

Message par julio le Lun 30 Nov 2009, 22:54

hellboy57 a écrit:
julio a écrit:Avant de spéculer,tentons une démarche auprès de ces personnes.

Qui a spéculé Julio? Mes informations sont vraies et il ne s'agit que d'un procédé mathématique qu'on appelle la proportionnalité! Tu peux interroger les témoins si tu les retrouves et j'en serai heureux pour toi mais en attendant nous émettons des hypothèses c'est tout!

Je ne doute pas de la véracité de tes informations,je pense juste qu'il faudrait,avant d'émettre des hypothèses,vérifier au maximum l'authenticité de ce récit,c'est vraiment la base de tout.
Le fait d'interroger des témoins (si il y en a bien eu) ne me rendrais pas heureux comme tu dis,mais créditerait cette histoire,et éviterait à beaucoup de perdre leur temps s'il s'agissait d'un stupide canular.
avatar
hellboy57

Nombre de messages : 242

Re: Le mystère Cousteau

Message par hellboy57 le Lun 30 Nov 2009, 23:03

julio a écrit:Le fait d'interroger des témoins (si il y en a bien eu) ne me rendrais pas heureux comme tu dis,mais créditerait cette histoire,et éviterait à beaucoup de perdre leur temps s'il s'agissait d'un stupide canular.

Très bon attitude et très bonnes analyses, bien que pour la cyptozoologie à mon avis on se base beaucoup sur des suppositions en attente de preuves, et effectivement il y a des canulars mais mon plaisir à moi reste le fait de me dire qu'on peut découvrir de nouvelles espèces (Les canulars je n'y pense pas tant que je n'en ai pas la preuve!)!

Gabriel

Nombre de messages : 27

Re: Le mystère Cousteau

Message par Gabriel le Mer 20 Jan 2010, 13:27

Si soit disant, la possible "chose" est en profondeur, ne peut on pas envoyer un sonar, pour faire de simples relevés et guider les recherches? 'ou autre..)

j'avoue que cette histoire m'a toujours intrigué, depuis le temps qu'elle est connue, mais que des moyens simple, ne soit pas utilisé, me laisse assez sceptique.

De simples sondes, pour mesurer les différentes profondeur, seraient les bienvenue, si l'animal est si grand, on a d'autant plus intérêt à mesurer les endroits ou il pourrait vivre ou se cacher.

dux83

Nombre de messages : 9

Re: Le mystère Cousteau

Message par dux83 le Mer 20 Jan 2010, 17:20

Je pense que Cousteau n'a rien vu: mais il avait un bon sens de la communication.
Ce n'est que mon avis.

Triakys

Nombre de messages : 4

Re: Le mystère Cousteau

Message par Triakys le Jeu 21 Jan 2010, 22:48

Quelque chose m'interpelle sur ce sujet:
Pourquoi Mr Cousteau aurait "cacher" une telle découverte?
Non seulement il avait le sens du reportage, du "sensationnel" dans le bon sens du terme, mais il ne faut pas oublier qu'il est aussi un naturaliste (c'est réducteur, je sais), un observateur. Et que s'il avait découvert un Megaselachus megalodon (Carcharodon, Carcharocles n'étant plus de mise depuis la révision de 2008 d'H. Cappetta) , pourquoi n'aurait-il pas rapporté ces images à la connaissance des biologistes / paléontologues.
L'argument de la médiocrité de sa prise de vue ne tient pas, au regard d'indices pour la connaissance du monde sous-marin.

Invité
Invité

Re: Le mystère Cousteau

Message par Invité le Ven 22 Jan 2010, 12:43

Triakys a écrit:Quelque chose m'interpelle sur ce sujet:
Pourquoi Mr Cousteau aurait "cacher" une telle découverte?
Non seulement il avait le sens du reportage, du "sensationnel" dans le bon sens du terme, mais il ne faut pas oublier qu'il est aussi un naturaliste (c'est réducteur, je sais), un observateur. Et que s'il avait découvert un Megaselachus megalodon (Carcharodon, Carcharocles n'étant plus de mise depuis la révision de 2008 d'H. Cappetta) , pourquoi n'aurait-il pas rapporté ces images à la connaissance des biologistes / paléontologues.
L'argument de la médiocrité de sa prise de vue ne tient pas, au regard d'indices pour la connaissance du monde sous-marin.

Je souscris assez à cette opinion.
avatar
B_Edonas

Nombre de messages : 252

Re: Le mystère Cousteau

Message par B_Edonas le Dim 11 Nov 2012, 17:08

Selon le mythe, le commandant Cousteau serait sortit effrayé de l'eau, est aurait mit la pellicule dans un coffre fort en disant que l'humanité n'était pas prête pour une telle découverte. Dans son testament, il le légua à son fils en lui faisant promettre de ne la dévoiler à personne avant un certain temps. Après, est-ce vrai? Bonne question.

Contenu sponsorisé

Re: Le mystère Cousteau

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 24 Juil 2017, 16:43